Accueil » Wattakaka CARE de Dregea sinensis

Wattakaka CARE de Dregea sinensis


DIFFICULTÉ ÉCLAIRAGE ARROSAGES
TYPE DE PLANTE CYCLE

N. SCIENTIFIQUE : Dregea sinensis
N. COMMUN : Wattakaka
FAMILLE: Apocynacées
ORIGINES : Asie
FEUILLAGE: ,
FLEURS : ,
ANCHO :
ALTO: 1,50 à 5 mètres
PLANTATION: Automne printemps
D’HABITUDE JE: Bien drainé, riche en humus, sableux, argileux, calcaire
pH : Indistinct
LA REPRODUCTION: Découpe, marcottage
RUSTICITÉ:
ZONES USDA : 9, 10, 11
Wattakaka

Origine et caractéristiques

La Wattakaka (Dregea sinensis) appartient à la famille de apocinacées et est originaire d’Asie.

Cette plante le grimpeur résiste à -10ºC à condition que le sol soit bien drainé. Cependant, il est recommandé de protéger la plante en hiver.

Les feuilles cordiformes mesurent de 5 à 10 cm de long. Ils sont vert tendre sur le dessus et gris clair sur le dessous. Ils sont généralement à feuilles caduques dans les climats océaniques.

Las floresregroupés en corymbe et très parfuméIls ont des taches roses vers l’intérieur. Ils sont assez similaires aux fleurs de hoya. La floraison a lieu de juin à septembre. Elle est suivie de l’apparition de fruits en forme de croissant, semblables à de petites gousses de 5 à 7 cm.

Il reste une espèce rare dans les jardins, mais prospère dans les climats doux ou océaniques. Il a des tiges volubiles qui s’enroulent autour des supports. Il peut être facilement utilisé pour décorer des gazebos, des pergolas et des arches, ou pour embellir un mur bien exposé mais pas trop chaud.

Soins Wattakaka

Dregea sinensis-Wattakaka

Le Wattakaka prospère tous sols riches, même calcaires, et dans les bien drainés. Il aime un endroit ni trop chaud ni trop froid, au soleil ou à mi-ombre. L’idéal est un mur orienté à l’est ou au sud-est. Vous aurez du mal à supporter le soleil brûlant et le froid extrême.

Pour un mur, il faut prévoir l’installation d’un treillis ou support. Vous pouvez également le planter au pied d’un arbre, d’un rosier ou d’un buisson et laisser grimper ses tiges volubiles. Il peut aussi être cultivé en pot.

Quand planter le wattakaka ?
Le wattakaka peut être planté dans le sol pendant toute l’année, sauf en période de gel et de fortes chaleurs. Il est préférable de le faire à l’automne ou au printemps.

Pour les plantes en bacs et en pots, prévoyez de les transplanter dans primavera ou, si le pot est trop grand, couvrez-le, c’est-à-dire renouvelez la couche supérieure de terre de quelques centimètres.

Comment le planter ?
Le wattakaka a besoin d’un sol bien drainé, il est donc essentiel d’éviter que le sol ne se gorge d’eau, surtout en hiver. Par conséquent, lors de la plantation, ajoutez du sable et du compost au sol si nécessaire pour drainer le sol ou le terreau. Vous pouvez également surélever les pots ou entourer la motte d’un canal de drainage.

Le Wattakaka est facile à cultiver.

  • Arrosez régulièrement après la plantation pendant au moins 2 ans.
  • Couvrir la plante avec 10 cm de paillis (feuilles, paille de chanvre, paille de lin, etc.). En été, le paillage prévient le dessèchement, en hiver il protège du gel.
  • Administrer du compost o engrais de sol bio au pied de votre plante tous les ans.

Pour les plantes cultivées en pot :

  • Essayez d’amener le récipient dans une pièce éclairée et à l’abri du gel. Vous pouvez également entourer le pot d’un film ou d’un tapis pour éviter les fortes gelées.
  • Ne jamais laisser d’eau dans les soucoupes.

le wattakaka il n’a pas vraiment besoin d’être taillé. Il suffit d’enlever les tiges et branches sèches ou mal placées au printemps. Cette tâche permet de renouveler les vieilles branches et d’aérer les végétaux trop denses.

la reproduction

Wattakaka peut se propager par bouturage ou par marcottage. L’ensemencement est possible, mais pas habituel. Parfois, les graines germent au pied de la plante. Vous pouvez également essayer de cueillir les noix et les graines à l’automne et les planter au printemps, mais le résultat n’est pas garanti.

boutures

  • Utilisez des branches taillées au printemps ou des branches cultivées en été.
  • Coupez-les en deux nœuds (deux débuts de feuilles) et trempez la base dans une hormone de coupe.
  • Placer les boutures sous serre ou sous film jusqu’à l’apparition des racines.

logé

La superposition d’air est également possible et facile à faire.


CETTE FICHE N’EST PAS ENCORE REMPLIE BIENTÔT JE VAIS AJOUTER LE RESTE DES SOINS.

Laisser un commentaire