Accueil » Soins succulents en hiver

Soins succulents en hiver


Soins succulents en hiver

Ils sont résistants, faciles à cultiver et extrêmement variés, l’une des principales raisons d’avoir une véritable légion d’amateurs. Cependant, malgré leur notoriété : non, ils ne sont pas immortels. En fait, le froid peut être l’un de vos plus grands ennemis. Pour cette raison, il est conseillé de bien comprendre les soins succulents en hiver. Un moyen d’éviter les désagréments mais surtout de garder nos plantes en vie.

Comprendre l’impact que les basses températures peuvent avoir sur la plupart des plantes succulentes nécessite une meilleure compréhension que sont les cactus, les succulentes et les succulentes. Le terme avec lequel ces plantes sont appelées répond à leur incroyable capacité à économiser l’eau dans leurs pétales. Un mécanisme végétal issu de siècles d’évolution qui répond à une caractéristique de nombre d’entre eux : ils sont originaire des climats désertiques où les pluies sont rares et les températures élevées. Un bon indice pour savoir pourquoi, lorsque le thermomètre baisse, nous devons en être particulièrement conscients.

Et comment y parvenir ? Simple : connaître en détail l’entretien des succulentes en hiver. Quelque chose qui va même au-delà du schéma d’irrigation ou de la température dont ils ont besoin.

  • SOIN DES PLANTES SUCCULENTES EN HIVER : CE QUE NOUS DEVONS SAVOIR
  • 1. Irrigation des succulentes, peu abondante selon les variétés et adaptée à la météo
  • 2. Léger, abondant et même direct
  • 3. La température, un aspect à surveiller de près
  • 4. Le nettoyage des pots, un des soins des succulentes en hiver auquel on ne pense pas
  • 5. Les pestes et les maladies, l’un des plus grands ennemis du froid
  • TAILLE, TRANSPLANTATION… QUE SE PASSE-T-IL AVEC CES TRAVAUX ?

SOIN DES PLANTES SUCCULENTES EN HIVER : CE QUE NOUS DEVONS SAVOIR

Avant de bien connaître comment prendre soin des plantes grasses À cette période de l’année, il y a un aspect qui influe directement sur vos soins hivernaux. Habituellement, nous choisissons nos plantes pour leur apparence sans connaître la variété auquel ils appartiennent. Cela peut nous sembler secondaire mais c’est quelque chose de crucial même au moment de les choisir en raison de divers facteurs mais aussi en fonction de la météo de l’endroit où nous vivons.

Sabre identifier nos plantes Elle nous permettra de découvrir si nous avons affaire à des espèces résistantes au froid, voire capables de survivre au gel ; ou si, au contraire, nous avons des plantes peu tolérantes aux basses températures. Bien que, comme nous l’avons dit, un bon nombre de succulentes proviennent de zones désertiques, nous ne pouvons pas perdre de vue que d’autres sont originaires de climats froids et humides et avec des températures même inférieures à zéro degré.

Cactus et succulentes à Verdecora
Découvrez ici notre sélection de cactées et succulentes

Intimement lié à cela, il existe un autre aspect qui affecte directement le soin des plantes grasses en hiver. Identifier à quelle variété appartient une certaine plante nous permettra de connaître, aussi, ses rythmes végétaux. Ou, en d’autres termes, si notre succulente se repose en hiver et, par conséquent, n’a pas besoin de certains soins tels que l’irrigation; ou si, justement, notre succulente profite du froid pour pousser et demande des soins comme de l’engrais.

Enfin, un détail de plus : si nous vivons dans un temps de gel intense, cela ne fait pas de mal que nos succulentes passent l’hiver à l’intérieur. Quand doit-on les rentrer à l’intérieur ? Anticiper les premières gelées : une précaution vitale pour les succulentes au feuillage tendre. De plus, il sera important de leur donner un arrosage en profondeur dans les deux ou trois jours avant de les ramener à la maison.

1. Irrigation des succulentes, peu abondante selon les variétés et adaptée à la météo

Oui en général comment arroser correctement les succulentes c’est important pour votre bien-être, en hiver c’est vital. Comme pour les autres plantes, la somme d’eau et de froid c’est le terreau parfait pour tuer ses racines par congélation mais aussi pour provoquer l’apparition d’une maladie fongique. De plus il est important l’eau au bon momenten évitant toujours les dernières heures de la journée marquées par la baisse de température.

Pour cette raison, l’irrigation des plantes succulentes pendant les mois d’hiver doit être si anecdotique qu’il suffit de arroser tous les mois ou mois et demi. Un temps que, dans le cas des cactus, on peut même allonger un peu plus. Si vous les avez à l’intérieur et que la température est élevée, il est plus que probable qu’elles auront besoin d’un léger arrosage toutes les trois semaines maximum. Et un conseil : en cas de doute sur le besoin d’hydratation d’une certaine succulente, mieux vaut ne pas l’arroser.

L'irrigation, l'un des soins les plus importants pour les plantes succulentes en hiver

ajout et si notre hiver a des pluies abondantes, il est conseillé de protéger les succulentes pour éviter que le substrat ne soit trop humide. Dans le cas où on ne peut pas ou qu’ils sont plantés directement dans le sol, on peut les recouvrir de plastique qui fait office de serre et évite l’excès d’humidité. Et si nous avons des doutes sur l’irrigation ? Rien de tel que d’appliquer une maxime importante : plus il fait froid, moins il faudra arroser.

2. Léger, abondant et même direct

À ce stade du soin des plantes succulentes en hiver, une différenciation importante doit être faite.

Pour les succulentes qui passent l’hiver à l’intérieur, il va falloir trouver un espace lumineux dans lequel ils reçoivent au moins huit heures de soleil indirect par jour. Dans le cas où nos plantes n’auraient pas la lumière qu’elles réclament, elles nous le feront savoir en étirant leurs tiges. De plus, et comme cela se produirait s’ils étaient loin de chez eux, ils ont besoin d’une période d’obscurité qui émule celle de la nuit à l’extérieur.

Si nous les avons à l’étranger, nous devrons vérifier s’ils reçoivent la quantité de lumière dont ils ont besoin. N’oubliez pas que la hauteur et l’intensité du soleil ne sont pas les mêmes pendant les mois chauds et les mois froids. Si nous constatons que nos plantes ne reçoivent pas une bonne lumière, nous devrons les placer dans un endroit où elles le font.

3. La température, un aspect à surveiller de près

Et cela dépend, directement, de l’espèce de chaque succulente et de l’endroit où elles se trouvent.

A l’intérieur de la maison, il est indispensable de les placer dans un espace sous-chauffé. Il est également recommandé que la température baisse de quelques degrés pendant quelques heures, comme ce serait le cas s’ils étaient loin de chez eux la nuit. N’oublions pas une chose importante : ne pas les placer à proximité d’une source de chaleur artificielle.

Serre pour plantes du sol
Une serre de sol protégera les plantes succulentes plantées dans le sol. obtenez-le ici

A l’extérieur de la maison et en période de gel, il sera important de les protéger de celles-ci et de la rosée nocturne avec un voile d’hiver ou les protéger avec serres.

4. Le nettoyage des pots, un des soins des succulentes en hiver auquel on ne pense pas

Cela peut nous éviter bien des maux de tête !

Si nos plantes sont à l’extérieur, il est important nettoyer tous les débris qui peuvent se trouver sur le substrat comme des feuilles sèches. Ce type de matériau, bien qu’organique, favorise l’humidité du substrat en plus d’être une cachette idéale pour les nuisibles.

Si nous allons rentrer nos plantes à l’intérieur, nous devrons faire la même chose en plus de nettoyer le pot. Un petit geste avec un grand impact : s’il y a un insecte ou une bactérie, nous l’éliminerons avant de lui donner une température adéquate pour qu’il prolifère.

5. Les pestes et les maladies, l’un des plus grands ennemis du froid

Comme les humains, pendant les mois d’hiver, les plantes ont leurs défenses les plus faibles. Un fait par lequel l’apparition de maladies des succulentes il est plus fréquent pendant l’hiver que pendant les autres mois de l’année ; et, de plus, cela compromet davantage la vie de notre usine.

Pour cette raison, et si nous les avons à l’extérieur, nous devrons être particulièrement vigilants et éviter que nos succulentes ne soient attaquées par des escargots ou des limaces, mais aussi par des fourmis. N’importe quel enroulé sur ses feuilles ou ses tiges peut devenir le point de départ d’une maladie fongique ou bactérienne.

Insecticide naturel Verdecora
Augmentez les défenses et la résistance aux ravageurs avec notre insecticide écologique

S’ils sont à l’intérieur de la maison, nos ennemis naturels seront les cochenille et araignée rouge. Deux insectes qui font leur apparition dans des environnements chauds et secs, comme ceux à l’intérieur d’une maison pendant des mois de chauffage.

TAILLE, TRANSPLANTATION… QUE SE PASSE-T-IL AVEC CES TRAVAUX ?

Même si vous voulez mettre en pratique comment repiquer correctement les succulentes ou vous vous demandez pourquoi nous n’évoquons pas d’autres tâches comme la taille, la réponse est simple : nous ne les incluons pas dans les soins des succulentes en hiver car ce sont, en fait, des tâches qu’il faut éviter à tout prix. Et ils ne sont pas les seuls : propager les succulentestailler leurs feuilles ou enlever leurs rejets sont aussi des tâches qui devront attendre le printemps.

La raison est simple : à cette période de l’année, à la fois en raison du repos végétatif et des basses températures, ce type d’action peut compromettre la bonne santé de notre plante. Alors autant qu’on en a envie, il va falloir patienter encore un peu.

N’en doutez pas : l’attente en vaudra la peine et, quand vous vous y mettrez, vous saurez que vous le faites sans crainte de causer des dommages à vos plantes.

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire