Accueil » Semer et cultiver le Cumin en bio

Semer et cultiver le Cumin en bio


Le cumin (Cuminum cyminum) est une plante annuelle de la famille des Apiacées (comme le persil). Originaire du Proche-Orient, le cumin aime le soleil et se plaît idéalement dans un climat chaud et ensoleillé. Il a reçu différents noms, les plus courants étant « cumin blanc », « cumin marocain » et « cumin maltais ». On l’appelle aussi « faux anis » ou « anis » en raison de l’odeur et du goût de ses graines. Cultivée pour ses graines utilisées en cuisine, ses vertus thérapeutiques en font également une plante intéressante pour stimuler l’appétit et lutter contre les troubles digestifs. Dans cet article nous verrons comment semer et comment faire pousser du cumin en pot ou au jardin en bio, et tous les soins que cette plante demande pour une bonne croissance.

résumé

  • Nom comun: Cumin
  • Nom botanique: cumin cumin
  • Famille: Apiacées
  • Type de plante : Plante comestible, aromatique et assaisonnement
  • Végétation: Annuel
  • Feuillage: expiré
  • Hauteur à maturité : 15 à 30 cm
  • Besoin en eau : Moyen
  • Augmenter: Vite
  • Multiplication: Des graines
  • Résistance au froid: Fragile
  • Type de sol : Rico en humus
  • Exposition: ensoleillé
  • plantation: Pot extérieur, jardinière ou sol direct

Où cultiver le cumin

Cultivez du cumin en terre directe :

Le cumin est une plante d’extérieur qui aime le soleil. Plantez le cumin dans un endroit bien exposé et, si possible, à l’abri du vent. Cultivez-le dans un sol chaud (12 °C), bien drainé et assez riche en humus.

Bon à savoir: le cumin peut être associé à toutes les plantes du jardin.

Cultiver du cumin en pot :

Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez aussi le planter en pot. Placez des billes de gravier ou d’argile au fond du pot pour assurer un bon drainage. Lorsque le printemps commence, vous pouvez déplacer le pot à l’extérieur au soleil.

Quand et comment semer le cumin ?

Le cumin doit être semé à l’extérieur au printemps, lorsque le sol est bien chauffé pour induire la germination. Le cumin développe une racine pivotante. Semez les graines de cumin dans un sol meuble et bien travaillé pour faciliter l’enracinement.

Placez une ou plusieurs graines dans chaque seau de la pépinière car toutes les graines n’arrivent pas à germer, enfouissez-les à 1 cm de profondeur maximum et recouvrez de terreau, puis arrosez avec un pulvérisateur pour ne pas trop remuer la terre et pas perdre les graines.

Essayez de toujours garder le substrat humide et laissez la pépinière à la lumière directe du soleil, lorsque les plantes ont atteint un hauteur de 5 centimètres ou plus, vous pouvez les transplanter dans un pot plus grand ou directement dans le jardin.

Pour éviter les risques de gelées, vous pouvez semer vos graines à l’intérieur dans des pots ou des semis à la fin de l’hiver, puis repiquer votre plante au jardin ou au potager tard au printemps.

Cultivez le cumin pour une distance de 20 à 30 cm entre chaque plant afin qu’ils aient un bon espace pour le développement.

Cultiver le cumin avec la lune : Selon la recherche biodynamique, semer des graines de cumin en période de lune croissante augmente le succès des semis, surtout le matin.

Entretien du cumin

Le cumin ne nécessite pas d’entretien particulier, pensez juste à l’arroser par temps chaud et sec, arrosez toujours au pied de la plante et évitez de mouiller son feuillage.

Maladies, nuisibles et parasites

plante de cumin il est très résistant avec une faible sensibilité aux maladies (dans des sols bien drainés). Cependant, il peut être la proie des escargots et des limaces.

Vous pourrez les voir si les feuilles paraissent mangées et si vous voyez leurs traces au sol. Pour empêcher leur arrivée, vous pouvez introduire des prédateurs naturels tels que des hérissons ou des amphibiens. Vous pouvez également placer des pièges, comme une soucoupe pleine de bière ou des bandes de suie, de sciure de bois ou de cendres autour de vos plantations.

Dans le cas où les attaques d’escargots ou de limaces sont très importantes, nous vous recommandons de lire cet article où nous vous expliquons plusieurs méthodes naturelles pour les éliminer et les éloigner.

Quand récolter le cumin

La récolte a lieu à 4 ou 6 mois après semisà la fin de l’été ou au début de l’automne.

Récoltez les graines de cumin lorsqu’elles mûrissent, vous remarquerez que les gousses brunissent.

Conservation des graines de cumin

Avant de conserver les graines il faut bien les sécher. Laissez-les sécher dans un endroit sombre et sec pendant deux à trois semaines.

Une fois sèches, conservez-les dans un récipient hermétique dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière.

Les graines peuvent être stockées depuis environ 1 an. Une fois broyés (en poudre), cependant, ils perdent rapidement leur saveur, en seulement 1 à 2 mois.

astuce écologique

Pour attirer les jardiniers, séchez les tiges de cumin et suspendez-les en fagot à l’abri d’un mur. Ils constitueront un refuge idéal pour les oiseaux qui aideront vos cultures tout en respectant les processus naturels.

Il peut également être intéressant de lire : Comment faire pousser de la citronnelle de manière biologique.

Propriétés du cumin

Outre ses qualités aromatiques, le cumin possède des vertus thérapeutiques qui aident à lutter contre de nombreux troubles digestifs. Consommée en début de repas, elle ouvre l’appétit. Consommée en fin de repas, elle facilite la digestion, combat les flatulences et les problèmes d’aérophagie. Ici, vous pouvez en savoir plus sur les propriétés du cumin.

Infusion digestive : Après un repas copieux, faites bouillir des graines de cumin entières et préparez une infusion qui facilitera la digestion.

Partagez-le sur les réseaux :



Laisser un commentaire