Accueil » Qu’est-ce que la chlorose chez les plantes et comment la guérir

Qu’est-ce que la chlorose chez les plantes et comment la guérir


La chlorose chez les plantes se manifeste par un jaunissement progressif des feuilles, qui perdent leur chlorophylle, ce qui entraîne un affaiblissement de la plante atteinte. Il apparaît généralement à la fin de l’été, mais peut être présent toute l’année sur les plantes à feuilles persistantes.

Cette fiche pratique explique comment diagnostiquer, prévenir et combattre la chlorose.

???? Chlorose chez les plantes : qu’est-ce que c’est et qu’est-ce qui la cause ?

Lorsqu’une plante est atteinte de chlorose, ses feuilles perdent progressivement leur couleur verte et prennent une teinte jaune pâle. Selon les espèces et l’intensité de la chlorose, cette décoloration est plus ou moins sévère et étendue.

Les causes pouvant empêcher la synthèse de la chlorophylle sont nombreuses et peuvent être multiples à la fois :

  • Et sol inadapté pour la plante en question, pour être trop calcaire, trop compact ou avec stagnation d’humidité.
  • Carences en sels minérauxcomme le fer ou le manganèse (et aussi le zinc, le magnésium, le potassium et le phosphore), ou azote. Ces carences sont rares en pleine terre, mais courantes dans les cultures en pot.

Le phosphore, le potassium et l’azote sont essentiels à la croissance des plantes et à la nouaison.

Las principales espèces touchées fils:

  • Plantes cultivées en pots, les premières à être attaquées ;
  • plantes de bruyère, rosiers;
  • Vidéos ;
  • Arbres ou arbustes fruitiers (agrumes, poiriers, coings, pêchers…).

1 Diagnostiquer la présence de chlorose

Manque infographique de nutriments dans les plantes

symptômes généraux


La chlorose peut se produire sur les feuilles adultes et jeunes.

  • La décoloration commence au niveau du limbe foliaire, puis se poursuit vers la pointe avant de progresser vers le pédoncule, où subsiste un peu de vert en forme de V.
  • Las carences multiples elles ne peuvent être identifiées avec précision que par l’analyse minérale de feuilles âgées de plusieurs mois.
  • Les plantes atteintes de chlorose s’affaiblissent et poussent mal.

Symptômes de la chlorose selon la carence


Les carences en azote, ainsi qu’en phosphore, magnésium ou potassium, affectent en premier les feuilles les plus âgées, tandis que les carences en fer et en zinc affectent en premier les feuilles les plus jeunes.

  • Carence en azote:
    La feuille entière est décolorée, avec les nervures encore plus pâles que le limbe.
  • Carence en phosphore:
    Il provoque la déformation des fruits et le brunissement des feuilles.
  • Carence en magnésium :
    Les feuilles jaunissent, puis brunissent et tombent.
  • carence en fer (chlorose ferrique) zinc :
    Ils sont plus visibles sur les jeunes feuilles non développées dont les nervures restent vertes.

Tout sur la chlorose ferrique chlorose ferrique

Chlorose des agrumes


Dans la plupart de nos régions, les agrumes sont généralement cultivés en pots. Vivant de nombreuses années, ils sont très souvent atteints de chlorose, due à des carences en minéraux et en azote.

  • La carence en azote cela peut se produire dans une culture en pot un peu ancienne qui n’a pas reçu suffisamment de nutriments (compost, etc.). Dans le cas d’une culture en extérieur, il est plus probable qu’elle soit due à une maladie fongique, le phytophthora, qui affecte la ou les plantes (maladie des racines, du tronc ou des branches).
  • La carence en zinc, fréquente sur les jeunes pousses, se traduit par une décoloration des surfaces entre les nervures, qui restent vertes, ainsi qu’une bande étroite fixée le long de ces nervures. De plus, ces feuilles sont plus petites et se tiennent généralement droites.
  • La carence en manganèse il diffère du zinc en ce que la taille et la forme normales des feuilles sont conservées.

2 Prévenir la chlorose chez les plantes

agrumes avec chlorose

La synthèse de la chlorophylleun processus essentiel dans le développement des plantes, a besoin de lumière, mais aussi d’oligo-éléments (minéraux sous forme de sels minéraux en faible quantité) et d’azote pour fonctionner correctement.

Si les plantes poussent correctement en pleine terre, il ne devrait pas y avoir de carences et donc pas de chlorose.

Un étage régulièrement enrichi de compost ou avec des restes de plantes, et aussi riche en micro-organismes, vers et insectes, favorise la bonne croissance des plantes. Dans le cas de cultures très gourmandes, un engrais organique viendra compléter ces apports.

Un sol trop calcaire et compact, ainsi qu’une irrigation trop abondante avec une eau trop calcaire, entravent l’absorption de ces oligo-éléments. Certaines plantes en particulier, comme la bruyère (hortensias, rhododendrons et azalées ou camélias…), ne poussent pas sur les sols calcaires. C’est aussi le cas des lauriers cerises, eleagnus, weigelias…

Pour ce type de plantes, l’ajout de terre de bruyère ne suffira pas à prévenir l’apparition de la chlorose. Ainsi, vous pouvez choisir entre :

  • Choisissez d’autres espèces adaptées à votre sol;
  • Plantez-les dans un bac (ou un volume équivalent creusé et isolé dans le sol) rempli de terre de bruyère.

Pour prévenir l’apparition de la chlorose :

  • Il convient de connaître la nature du sol qui est cultivé. Pour ce faire, vous pouvez :
    • Effectuez vous-même une analyse grossière du sol avec un « kit de test » disponible dans le commerce ;
    • Utilisez les services d’un laboratoire.
  • Renseignez-vous également sur les exigences et les préférences du sol des espèces que vous souhaitez planter.
  • Certains préfèrent les sols acides et d’autres les sols calcaires basiques.

La plupart des espèces ne tolèrent pas trop d’eau, ce qui peut finir par modifier les qualités physiques et chimiques du sol. Le sol ne pourra plus stocker les nutriments essentiels à la croissance des plantes, dont les feuilles jauniront.

  • Ne pas cultiver sur des terres mal drainées ou inondées.
  • Si votre sol est trop argileux, ajoutez du sable de rivière et de la matière organique.

Comment analyser le sol de votre jardin regarde quel type de sol j'ai

Comment amender le sol amender le sol

3 Traitement de la chlorose chez les plantes

Lacunes identifiées peut être corrigé en ajoutant des éléments nutritifs au sol ou au substrat, ou en pulvérisant un engrais foliaire. Bien que l’administration d’engrais foliaire produise un effet correctif très rapide, vous ne devez l’utiliser qu’en traitement d’appoint, car son action ne persiste pas et doit être suivie d’une fertilisation de base qui, à elle seule, sera de longue durée.

feuilles jaunes manque de nutriments

Pour lutter contre la carence en fer dans les sols calcaires


Le traitement s’effectue principalement en ajoutant des chélates de fer. Des produits prêts à l’emploi, comme le célèbre Séquestrèneassurent un apport progressif et prolongé de fer rapidement absorbable pendant la période de croissance. Il doit être appliqué 3 à 4 fois par an.

Il existe de nombreuses « recettes de grand-mère » car elles sont moins chères, allant de l’utilisation de eau avec du fer oxydé en sulfate de fer. Dans le cas du sulfate de fer, cependant, il faut veiller à contrôler la quantité de fer en raison de sa toxicité à fortes doses.

Tout sur la chlorose ferrique et comment la guérir chlorose ferrique

Pour les carences en magnésium, potassium, phosphore, manganèse et azote


Tu peux trouver solutions chélatées (c’est-à-dire très soluble et rapidement assimilé) dans les magasins spécialisés. Son seul inconvénient est son prix, généralement élevé.

Pour cette raison, certains préfèrent ajouter de la matière organique naturellement riche en oligo-éléments : farine d’os de poisson pulvérisée, poudre d’os, poudre de sang séché, etc.

Enfin, si vous le sol est trop argileux et retient trop d’eauajouter une bonne dose de sable de rivière et de matière organique (compost, fumier décomposé…).

Comment ajouter de l’azote aux plantes ajouter de l'azote aux plantes

Laisser un commentaire