Accueil » planter des arbres fruitiers

planter des arbres fruitiers


Il n’y a aucun doute : les arbres sont le meilleur exemple du temps qui passe, de la victoire de la Nature. Et, en plus des arbres d’ornement, les arbres fruitiers sont aussi le meilleur exemple de vie. Un cycle qui se renouvelle année après année (à condition qu’ils reçoivent les soins appropriés) et qui, en plus de décorer n’importe quel jardin (n’oublions pas qu’avant de porter des fruits, la grande beauté des arbres fruitiers est le caractère spectaculaire de leurs fleurs), Ils facilitent une alimentation saine et faite maison. Une agriculture biologique authentique pour vraiment savourer.

Si vous envisagez d’avoir des arbres fruitiers dans votre jardin, il est important de savoir que à la fin de ce mois-ci (lorsque l’hiver entre dans ses dernières semaines) est le moment idéal pour les planter. Comme toute plante, les arbres fruitiers ont leur moment idéal pour s’enraciner et cela ne veut pas dire qu’ils ne pousseront pas à un autre moment… mais il est vrai que le moment de la plantation est déterminant non seulement pour leur croissance mais aussi pour la qualité et la quantité de fruits. Pour cette raison, il est important de considérer quels arbres nous voulons avoir et vérifiez quand votre idée de plantation est l’heure. Par exemple : si notre idée est un citronnier, un pêcher ou un cerisier, il faudra encore attendre quelques mois pour pouvoir les planter avec la certitude que le froid ne les abîmera pas. Cependant, si nous voulons avoir un cerisier, c’est le moment : comme les autres arbres fruitiers, il a besoin de sa dose de froid pour produire ses fruits plus tard.

Si nous optons pour un arbre fruitier à racines nues, février sera le dernier mois où nous pourrons le planter.
Si nous optons pour un arbre fruitier à racines nues, février sera le dernier mois où nous pourrons le planter.

Une fois que nous avons décidé quel type d’arbre fruitier nous allons planter, nous pouvons choisir entre planter ce qu’on appelle racines nues (les plus faciles à manipuler, même s’ils devront être désinfectés avant la plantation et même conservés dans de l’eau avec du substrat avant d’être plantés pour les hydrater) ou ceux qui sont préparés sous d’autres formats (comme en motte, en sac ou en pot). Quoi que nous décidions, il y a un aspect fondamental : le sol. Le substrat dans lequel nous plantons doit être adapté à notre arbre fruitier ou, même, il doit être préparé à ce que nous avons décidé. Être un sol fertile, bien drainé, avec une profondeur suffisante et riche en matière organique. Au-delà que nous ayons nourri notre substrat, il est important d’apporter du compost ou du fumier, en plus d’envisager des engrais minéraux. Comment enrichir notre sol est un aspect fondamental qui, le plus recommandé, est de se demander quels sont les besoins spécifiques de chaque variété de fruits pour les aider dans leur enracinement et leur croissance ultérieure.

Tout comme le sol est important, il en va de même protéger le nouvel arbre des intempéries avec une attention particulière au vent. Si nos arbres vont être dans un endroit venteux, il est préférable d’insérer des haies ou des buissons entre nos arbres fruitiers qui servent de barrière afin que les racines restent ancrées dans le sol). Quelque chose d’aussi fondamental que de savoir garder une distance convenable entre arbre et arbre. Gardons à l’esprit que notre arbre poussera en surface mais surtout sous terre. Une raison plus que fondamentale de garder certains mètres entre l’un et l’autre (le mieux, selon les espèces, est de demander lors de l’achat) pour permettre aux racines de pousser et ne pas se voler l’eau les unes aux autres.

Enfin, et comme pour tout jeune arbre, il est important attacher notre arbre fruitier à un gardien. De cette façon, sa croissance sera renforcée et régulée dès le début et, une fois qu’elle commencera à croître, on pourra lui donner la forme que nous voulons. parce que c’est un autre des aspects fondamentaux d’un arbre fruitier : la taille. Mais nous en reparlerons plus tard.

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire