Accueil » Les biofoyers : qu’est-ce que c’est ? Type et fonctionnement

Les biofoyers : qu’est-ce que c’est ? Type et fonctionnement

Les biofoyers sont devenus, ces dernières années, l’un des systèmes de climatisation les plus demandés dans notre pays. Une alternative qui présente un bon nombre d’avantages par rapport aux systèmes traditionnels, à commencer par un aspect : son impact environnemental qui est sensiblement plus faible que ceux qui brûlent du gaz, du bois ou du pétrole. Une raison impérieuse pour de nombreux ménages, attachés à la conscience écologique qui ont opté pour ce type d’installation.

Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle les biofoyers ont pris du poids ces dernières années. Outre leur condition écologique, il existe un autre facteur esthétique déterminant lorsqu’il s’agit de les choisir : leur caractère décoratif. La polyvalence des designs des cheminées au bioéthanol permet de trouver facilement la cheminée idéale dans les espaces de style classique ou moderne. Une caractéristique qui n’est pas passée inaperçue auprès de ceux qui ont choisi d’inclure ce style de chauffage dans leur maison.

Cependant, malgré leur popularité, ce que sont les cheminées bio suscite encore de nombreux doutes. Certains que nous cherchons à éclaircir avec ce post afin de comprendre leur fonctionnement et utilité avant de les évaluer pour notre maison.

QU’EST-CE QU’UN BIOFOYER EXACTEMENT ?

Le point de départ est une compréhension approfondie de leur fonctionnement. Les biofoyers ou foyers au bioéthanol sont des systèmes de chauffage qui utilisent un combustible au bioéthanol pour produire de la chaleur, du carburant entièrement naturelle au bioéthanol, un alcool biologique obtenu par la fermentation de déchets végétaux organiques, comme la canne à sucre ou la betterave, ou par la distillation de l’amidon de blé ou de maïs.

Grâce au réservoir incorporé dans chaque biochiménée, l’entretien de la chaleur est minimal et suffit pour le remplir à nouveau. Une différence majeure par rapport aux cheminées à bois traditionnelles. Non seulement ils sont parfois difficiles à éclairer.

Comme il s’agit d’un combustible écologique, l’impact de sa combustion est également différent de celui de la combustion du bois ou des combustibles fossiles comme le pétrole. En brûlant, le bioéthanol se transforme en vapeur d’eau et, dans un faible pourcentage, en dioxyde de carbone. Deux aspects qui le rendent très différent des systèmes de chauffage conventionnels, qui ont pour caractéristique d’assécher l’environnement.

Avantages des cheminées à l’éthanol

Ce détail nous donne également un indice sur une autre caractéristique des biofoyers. Contrairement aux autres systèmes de chauffage à combustion utilisant du bois ou des granulés, les foyers au bioéthanol n’ont pas besoin d’un conduit de fumée. Il est donc facile de les inclure dans n’importe quel espace, sans avoir besoin de travaux de construction ou de complications. Mais ce n’est pas le seul aspect important : ils ne nécessitent pas non plus d’installation, nous pouvons donc en profiter sans trop d’efforts et les utiliser aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Comme la combustion est différente, un autre détail important des cheminées bio séduit : ils sont beaucoup plus propres que les autres systèmes de climatisation. Leur chaleur ne génère pas de déchets ni de cendres. L’entretien quotidien est donc plus pratique qu’avec les cheminées à bois.

Comme si ces avantages ne suffisaient pas, il en existe un autre qui fait des cheminées bio un véritable allié. Contrairement aux autres systèmes de chauffage, dans ce cas-ci, la chaleur est immédiate.

Et non : optez pour ce système de chauffage écologique ne signifie pas renoncer au plaisir de la contemplation du feu.. De plus, la présence du bois de chauffage ne manquera pas de faire partie du spectacle, car il s’agit précisément de l’un des accessoires décoratifs avec lesquels on peut jouer pour créer l’ambiance recherchée. Et pas seulement pour des raisons esthétiques. La présence de bûches, de feuilles ou de pierres autour du brûleur nous permettra de prolonger la chaleur de notre cheminée bio. Comme ils sont en céramique, ils maintiendront la température une fois que l’éthanol sera épuisé.

TYPES DE BIOFOYERS

Maintenant que nous comprenons leur fonctionnement et leurs avantages, il est temps de faire connaissance avec les différents types de biofoyers qui existent. Une façon de prendre conscience de leur polyvalence et même de jouer avec cette source de chaleur en fonction des différents espaces de notre maison.

Choisir entre les différents types de biofoyers doit être faite sur la base de deux facteurs. D’une part, en fonction de l’esthétique de l’espace. De l’autre, en fonction de l’usage que l’on va en faire. Si le but de la bio-cheminée est de remplacer d’autres systèmes de chauffage, il faudra opter pour ceux qui ont un plus grand pouvoir calorifique. Quelque chose qui, par exemple, peut être secondaire si sa présence est simplement décorative.

1. cheminées biologiques murales ou encastrables

Ils sont ceux qui rappellent le plus les cheminées classiques à bois. Ils sont fixés au mur, soit ancrés au mur, soit encastrés dans celui-ci. Ils sont l’un des types de foyers biologiques qui prennent le moins de place.

2. Sur pied, la cheminée bioéthanol idéale pour les grands espaces.

Ils constituent le choix idéal si vous optez pour les foyers bio comme principale source de chauffage. Plus grands que les modèles muraux et les modèles sur pied, ces foyers au bioéthanol sont le choix idéal si vous optez pour les foyers au bioéthanol comme principale source de chauffage ont un rendement thermique plus élevé.

3. Portable ou de bureau, la chaleur la plus décorative

Ils constituent le choix ultime. Parfait à la fois pour dresser la table et pour une utilisation en extérieur. Malgré leur taille discrète, ils présentent puissance pour se réchauffer.

Et oui : les cheminées bio sont là pour durer, que ce soit pour réduire notre empreinte carbone, pour le confort ou pour l’esthétique. Une façon différente et originale de profiter de la chaleur du feu dans n’importe quel espace.

Laisser un commentaire