Accueil » Irrigation du lit de semence : quel est le bon moyen et comment le faire ?

Irrigation du lit de semence : quel est le bon moyen et comment le faire ?


Aider une graine à germer en un magnifique jeune arbre puis en une plante abondante est l’une des grandes joies du jardinage.

Mais il y a des étapes délicates en cours de route, à commencer par l’irrigation du lit de semence. Retour sur cette phase sensible mais essentielle.

Irrigation du lit de semence : attention à sa fragilité

Notions générales sur les pépinières


Un semis est une graine semée, en pot, en pleine terre, dans une terrine ou dans un seau.

Une fois émergés, les semis -qui sont encore de jeunes pousses- méritent une attention particulière et présentent des besoins très particuliers en eau et en lumière :

    • La excès d’eau peut provoquer l’étouffement des racines et la pourriture des graines et des semis, ainsi que la fonte des semis redoutée et redoutée (croissance fongique)
    • La manque d’eau il est également nocif, car il ne permet pas à la plante de développer un système racinaire suffisamment fort et provoque une suffocation due à la déshydratation.

Bon à savoir : l’installation des pépinières en intérieur, à proximité d’une source de chaleur (radiateur), a tendance à assécher plus rapidement le sol et justifie plusieurs arrosages par jour.

A chaque étape de la germination votre méthode d’irrigation


Le type d’irrigation du lit de semence doit changer selon l’état de germination du semis :

1 – Avant de semer les graines

  • Assurez-vous de mouiller le sol. De cette façon, il ne sera pas nécessaire d’arroser pendant les premières 24 heures. Ce temps de repos permet à la graine de s’installer dans le sol et de s’acclimater à son environnement.
  • La couleur du sol aide à évaluer votre besoin en eau. Si le sol est brun foncé, il y a suffisamment d’humidité. Si, au contraire, le sol forme une fine croûte pâle, il est temps d’ajouter un peu d’humidité.

2 – Après les premières 24 heures

  • Il faut un irrigation pour éviter que le sol ne se dessèche. Avec un arrosoir à pommes, humidifiez légèrement le terreau.
  • Il vaut mieux être modéré dans les premières irrigations et corriger l’apport plus tard que de noyer les graines dans les premiers jours.

3 – En attendant la germination

  • C’est-à-dire qu’avant l’apparition des semis, les graines doivent évoluer dans un sol humide et bien drainé. Pour cela, 2 à 3 irrigations par jour peuvent être nécessaires.
  • Prudence et modération sont de mise, les graines essayant de se frayer un chemin vers la lumière, il est donc impératif d’arroser soigneusement et délicatement pour ne pas heurter les jeunes pousses.

4 – Une fois les semis à la surface

  • Un arrosage léger avec un arrosoir ou un pulvérisateur Apple fournira la bonne quantité d’eau aux semis.

A prendre en compte : il est déconseillé d’arroser les feuilles pour éviter la prolifération des maladies. Il est préférable d’amener l’eau au pied de la plante, à l’aide de la buse fine de l’arrosoir.

Quelle eau et quel équipement utiliser pour l’irrigation du lit de semence

eau de pluie

Quelle eau utiliser ?


Pour arroser vos pépinières :

  • La eau de pluie il est idéal, car il contient tous les éléments indispensables à une bonne germination des graines ;
  • La eau du robinettant qu’il n’est pas trop dur, est également tout à fait adéquat.

Quel matériel d’arrosage utiliser ?


Divers équipements peuvent être utilisés pour l’irrigation du lit de semence :

  • La arrosoir pomme Il doit être utilisé dans les jours qui suivent le semis. Il permet d’arroser avec une pluie fine sans risquer de noyer les graines ou d’abîmer les semis.
arrosoir pomme
arrosoir pomme

  • Il est recommandé le vaporisateur le pulvérisateur pour assurer une humidité constante du sol. Il s’agit principalement d’humidité de surface, ce qui n’exclut pas un arrosage plus précis et généreux.
pulvérisateurs de jardin manuels
pulvérisateurs de jardin manuels

  • La Douche à buse fine vise à arroser dans la bonne quantité et au bon endroit. Son jet précis et étroit n’endommagera pas les feuilles de la jeune plante.
    Douche à buse fine
    Douche à buse fine

  • La tuyau d’arrosage Il est recommandé pour les grandes surfaces, comme les vergers. Cependant, l’arrosage doit être chronométré comme une pluie fine et le jet doit être dirigé en biais vers le sol. Une forte pulvérisation directe provoquera l’étouffement des graines et la rupture des semis.
     tuyau d'arrosage
    tuyau d’arrosage

Pour plus d’informations sur les risques :

Laisser un commentaire