Accueil » Guide pour faire un toit vert, tout ce que vous devez savoir

Guide pour faire un toit vert, tout ce que vous devez savoir


La technique du toit vert est utilisée depuis des milliers d’années, comme son nom l’indique, elle consiste à construire un toit en le recouvrant de substrat et de végétation. Dans cet article nous verrons un guide pour savoir comment et pourquoi faire un toit vert ou encore appelé toit vivant.

comment faire un toit vert

Introduction

Además de una innegable ventaja estética, la instalación de un techo verde te permite realizar importantes ahorros de energía, disfrutar de un aislamiento térmico y acústico de calidad, promover la conservación de tu casa o edificio, restaurar y proteger la biodiversidad y contribuir a la protección de l’environnement.

Le toit vert ou aussi appelé toit vivantest en effet une excellente alternative aux espaces verts généralement absents des zones urbaines et apportant leur lot d’oxygène.

Nous constatons que l’intérêt croissant pour l’habitat écologique augmente la demande de toitures végétalisées, tant pour l’aspect esthétique que pour le confort que ce type de toitures « vivantes » peut apporter. Le toit vert peut être utilisé dans le cas d’une extension de maison, ou lors d’une nouvelle construction.

Pour quelles raisons faire un toit végétalisé ?

Si vous hésitez encore à choisir un toit vert, voici quelques arguments qui peuvent vous aider à faire votre choix :

C’est un excellent isolant naturel

Vous cherchez une bonne isolation pour les toits? Ça tombe bien, le toit vert est une excellente alternative. Il est reconnu pour fournir une isolation thermique de qualité et protéger les habitants du bâtiment de la chaleur et du froid. Des études ont également montré qu’il réduit le bruit d’environ 50 dB.

Un toit vert est sans aucun doute un attrait esthétique

Cette technique de toiture offre non seulement une vue dégagée, mais permet également de laisser libre cours à ses goûts et à sa personnalité. Vous pouvez l’adapter à vos envies et planter vos plantes préférées.

Pour réduire vos factures

Grâce à ses propriétés d’isolation thermique efficaces, la toiture végétalisée vous offre la possibilité de réduire vos factures de chauffage en hiver et de ne pas utiliser la climatisation en été. Un toit vert est également un excellent investissement à long terme.car il protège plus efficacement votre toiture des intempéries et autres agressions extérieures.

aider l’écologie

En choisissant un toit vert, vous avez la possibilité de restaurer la biodiversité, d’optimiser les émissions d’oxygène et de réduire les émissions de dioxyde de carbone.

S’inscrivant dans une démarche de développement durable, cette alternative permet également aide à lutter contre la pollution car, comme vous pouvez le voir, ce type de plafond retient la plupart des saletés qui volent dans l’air (pollen, poussière, etc.)

Ils offrent une meilleure étanchéité

Les chiffres indiquent que le toit vert pourrait absorber jusqu’à 75 % de l’eau de pluie qui tombe dessus et n’en filtrer que 25 % chaque année. Il contribue ainsi à réduire jusqu’à 10 % le coût du traitement de l’eau.

Le coefficient d’isolation de ce bardage, compte tenu des multiples couches qui le composent, est assez élevé, ce qui le rend facile à chauffer en hiver et à garder relativement frais en été.

Un toit vert s’installe rapidement, ne nécessite pas une pente importante (contrairement aux bardeaux) et a une durée de vie presque équivalente à celle d’un toit traditionnel.

Types de toits verts

  • Le large toit vert
  • Le toit vert intensif
  • Le toit vert semi-intensif

Le large toit vert

très facile à installer, ce type de toit vert est recommandé pour les grandes surfaces. Sa particularité ? Ne nécessite qu’une faible quantité de substrat (6 cm d’épaisseur), est idéal pour les plantes moussues et grasses et nécessite un minimum d’entretien, l’irrigation et la fertilisation ne sont pas nécessaires car souvent, le désherbage n’est effectué que tous les six mois.

Le toit vert intensif

En nécessitant un substrat plus épais, entre 20 et 60 cm, ce type de toiture peut accueillir des végétaux aux racines plus profondes, comme la toiture végétalisée extensive. Il est idéal pour les petits arbustes, mais ce n’est pas facile à faireil est souvent indispensable de se tourner vers un professionnel pour pouvoir le réaliser.

Elle nécessite également un entretien régulier, car les plantes qui y sont installées ont un besoin en eau particulièrement important.

Le toit vert semi-intensif

Recommandé pour les toits plats, ce type de végétalisation offre un bon compromis entre végétalisation intensive et extensive. Il vous donne la possibilité de planter des pelouses, des vivaces et des arbustes sans avoir à effectuer un entretien fréquent et rigoureux.

Quelles plantes choisir pour un toit végétalisé ?

Selon le type de toiture végétalisée, vous aurez la possibilité de choisir entre :

plantes succulentes

Egalement classées dans la catégorie des plantes grasses, les plantes les plus couramment utilisées pour les toitures végétalisées sont les sedums. Ce sont de petits buissons qui ont la particularité de pouvoir s’acclimater à la chaleur, au froid et à la sécheresse. Par conséquent, les sedums nécessitent très peu d’entretien. D’un autre côté, ils sont aussi très sensibles à l’eaudonc pour ne pas les détruire, mieux vaut prévoir une couche drainante.

vivaces et bulbes

Cette catégorie de plantes offre une multitude d’options au niveau des fleurs et de leurs couleurs : iris, jonquilles et tulipes, le point fort de ces plantes est que leurs fleurs ne craignent pas le froid de l’hiver.

Gazon

La pelouse comprend toutes les plantes qui peuvent représenter des « herbes ». A l’heure actuelle, il n’y a pas moins d’une douzaine de milliers d’espèces et 700 genres, cependant, les plus utilisées sur les toits verts sont la fétuque bleue et la fétuque améthyste, qui sont connus pour leur haute résistance. Les pelouses sont très faciles à entretenir.

Quelles sont les couches de matériaux nécessaires ?

Le plafond vivant est composé de plusieurs couches :

Le soutien: c’est la structure qui va supporter la végétation (le toit). L’idéal est d’utiliser des poutres en bois qui mesurent 8 x 2 pouces d’épaisseur et avec une séparation entre chacune de 60 cm, au-dessus de ces poutres une charpente est faite avec du bois de 2 x 4 pouces et enfin tout le plafond est recouvert de 15mm placage de bois épais.

Pare-vapeur : C’est un film qui empêche la migration de la vapeur d’eau vers le plafond. Pour remplir cette fonction, il doit être placé à l’intérieur, contre l’isolant.

Isolation thermique: C’est un matériau qui isole la couverture de la végétation.

La couche d’étanchéité : C’est une membrane qui sépare le substrat du support. Sa fonction est d’empêcher les racines de pénétrer dans le toit.La membrane est appelée géomembrane, son épaisseur doit être comprise entre 1 et 2 mm, plus elle est épaisse mieux c’est.

La tête de vidange : C’est une couche composée de pierres, de graviers et de billes d’argile qui va agir comme une couche de drainage pour éviter la formation d’eau stagnante sur le toit.

La couche de filtre : C’est une couche de verre ou de polyester utilisée pour empêcher le sol ou la végétation de colmater la couche de drainage.

Le substrat : c’est la « terre » généralement composée de compost léger, qui sera déposée sur le support pour la plantation.

La couche végétale : sont les plantes et les fleurs choisies.

Des astuces

un toit vert c’est plus délicat qu’un plafond classique. Il a besoin d’une certaine attention et d’un entretien régulier, qui consiste à :

  • Arrosage systématique jusqu’à ce que les plantes soient bien établies.
  • Arrosage tous les six mois, sauf en cas de sécheresse prolongée.
  • Vérification du bon fonctionnement de la nappe drainante après une saison des pluies.
  • Égoutter l’eau stagnante si elle s’accumule.
  • Désherbez souvent, quand vous voyez que la végétation est assez haute.

Il peut également être intéressant de lire : Les piscines naturelles, tout ce qu’il faut savoir pour le faire

C’était un guide assez bref, mais dans la vidéo suivante, vous pouvez en apprendre beaucoup plus sur la façon de faire un toit vert, il explique tous les détails et est très complet :

Partagez-le sur les réseaux :



Laisser un commentaire