Accueil » Guide et conseils pour le soin de la Calathea

Guide et conseils pour le soin de la Calathea


Avec leurs motifs accrocheurs et leur feuillage coloré, il est facile de comprendre pourquoi les Calatheas sont si convoités et dont on parle dans la communauté végétale. Mais leur beauté n’est pas le seul sujet dont parlent les passionnés de plantes : un thème commun est leur difficulté à les cultiver. Alors si vous avez déjà cultivé un Calathea sans succès, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul ! Dans cet article, nous verrons tout sur les soins du Calathea.

soins de calathée

Que sont les Calathea

Les calatheas sont un genre de plantes à fleurs souvent appelées « plantes de prière » car, comme leurs cousines de la famille des marantacées, leurs feuilles se replient vers le haut la nuit comme des mains qui prient.

Ils sont originaires d’Amérique tropicale et environ 60 espèces de Calatheas sont connues. Ils ne sont pas toxiques pour les humains ou les animaux domestiques.

Soin Calathée

Étant donné que les Calatheas poussent sous la canopée des forêts tropicales humides, nous visons à imiter le plus fidèlement possible leur environnement de croissance naturel.

Luz

Soin Calathea léger

Les calatheas aiment la lumière moyenne (brillante mais indirecte). L’idéal est de le placer dans une fenêtre qui reçoit du soleil mais pas direct pendant longtemps.

Si votre espace reçoit beaucoup de lumière directe du soleil, c’est-à-dire une fenêtre dégagée, il est préférable de garder la plante à une distance de sécurité de cette fenêtre.

Les feuilles de Calatheas sont délicates et donc la lumière directe du soleil peut provoquer la décoloration du feuillage ou pire, peut provoquer des coups de soleil.

Température

Les calathéas ne tolèrent pas le gel. Ils ont besoin de températures supérieures à 15°C pour survivre.

Si vous avez une fenêtre froide ou avec des courants d’air, il est préférable d’en éloigner la plante.

Agua

Les calatheas aiment que le sol soit uniforme et constamment humide, mais pas mouillé. Laissez l’eau s’écouler complètement après l’arrosage.

Empêchez le sol de se dessécher complètement. Pour savoir s’il faut arroser ou non, il est bon d’enfouir un doigt dans le sol, de cette façon vous saurez s’il est sec en dessous ou non. Si vous vous sentez humide, attendez un autre jour.

En général, il est bon de les arroser tous les deux jours environ, mais en été, il est préférable d’arroser tous les jours avec peu d’eau.

Humidité

Soin hydratant Calathea

C’est généralement l’aspect avec lequel la plupart des amateurs de plantes luttent ou négligent complètement.

Les calathéas ont besoin d’une humidité relative de 60 % dans la pièce pour prospérer. La plupart des maisons ont une humidité relative maximale de 50 %, ce qui peut être suffisant pour certaines espèces de Calathea mais pas pour d’autres.

Il est très courant que les feuilles de Calathea deviennent croustillantes et brunes sur les bords, cela se produit même dans les conservatoires botaniques, alors ne soyez pas trop dur avec vous-même.

Cependant, si vous remarquez que des feuilles entières se dessèchent, il est temps de chercher des moyens de fournir plus d’humidité à votre Calathea.

Les plateaux de galets, les grappes de plantation, les cloîtres ou autres structures fermées et les humidificateurs sont d’excellents moyens d’augmenter l’humidité de vos plantes.

d’habitude je

Les calatheas aiment le sol des plantes d’intérieur qui est riche en nutriments et qui a une rétention d’eau optimale, mais aussi un bon drainage.

Nous recommandons un mélange de 60 % de terreau et de 40 % de perlite ou de sable de rivière.

Une greffe

Soins de greffe de Calathea

Les calathéas ont généralement une croissance lente, mais sont connus pour avoir des poussées de croissance s’ils sont très heureux.

Ils peuvent être transplantés une fois tous les un à deux ans. Rempotez-le lorsque vous voyez des racines sortir du haut ou du bas du pot, ou si vous remarquez que votre Calathea boit de l’eau rapidement, provoquant un dessèchement du sol plus rapide que la normale.

N’oubliez pas d’augmenter la taille du pot à chaque fois que vous le rempotez, ainsi la plante aura de plus en plus d’espace pour pousser.

nuisibles

Les calathéas sont sensibles à tous les ravageurs courants des plantes d’intérieur, mais ils semblent particulièrement sujets aux tétranyques.

Étant donné que les Calatheas sont si sensibles, il est toujours préférable de mettre en œuvre des mesures préventives telles que l’utilisation d’huile de neem ou d’huile horticole, car il peut être plus difficile pour eux de récupérer après des traitements antiparasitaires intenses.

Comme toujours, soyez diligent et inspectez régulièrement les parasites. Plus vous les détecterez tôt, plus il sera facile de les contrôler. Version : Comment fabriquer et appliquer des insecticides maison et bio.

Astuce bonus

Soin Calathée

D’après notre expérience, plus le feuillage est foncé, plus le Calathea sera facile à entretenir. Un feuillage plus foncé peut supporter un peu moins de lumière et d’humidité. Plus le feuillage est clair, plus la plante peut être capricieuse.

Les plantes à feuillage léger auront besoin d’une lumière filtrée brillante et d’un taux d’humidité plus élevé. Par exemple, Calathea Ornata ou Calathea Makoyana seront plus faciles à entretenir que Calathea White Fusion ou Calathea Orbifolia.

Les Calatheas nécessiteront probablement un peu de dépannage si c’est la première fois que vous les cultivez, mais elles valent certainement le travail supplémentaire.

Il peut également être intéressant de lire : Guide et conseils pour l’entretien des fougères.

Une fois que vous avez compris ce dont vos Calatheas ont besoin pour être heureux, vous pouvez vraiment commencer à profiter de leur beauté tropicale luxuriante. Bonne agriculture !

Partagez-le sur les réseaux :



Laisser un commentaire