Accueil » Conseils et outils pour entretenir et démarrer un jardin

Conseils et outils pour entretenir et démarrer un jardin


Presque tout le monde rêve de commencer un jardin luxuriant et coloré. Mais lorsque la réalité frappe à la porte, le manque de temps et d’argent détruit ce beau rêve. Et peut-être que votre pouce n’était pas aussi vert que vous le pensiez.

Mais tout n’est pas perdu, il s’agit juste de commencer et d’essayer de suivre quelques bons conseils pour assurer le succès, et cela est possible même pour les jardiniers les plus novices.

Démarrer un jardin : qu’est-ce que je veux et comment le veux-je ?

La première chose et avant de commencer quoi que ce soit, sera de vous poser la question suivante, telle que : Que voulez-vous que votre jardin soit ? Un parc pour enfants, un verger ou une mer de fleurs ?

Il est difficile de répondre à tous vos souhaits et attentes à la fois. Alors, au moins au début, limitez-vous.
Il vous faudra un certain temps avant de pouvoir créer votre propre Eden privé.

jardiniers débutants

Réfléchissez à ce que vous aimeriez avoir dans votre jardin – aires de repos, aires de jeux, parterres de fleurs – avant de commencer à travailler.

Oui commencer petit! Vous ne voulez pas tout faire ensemble, il faut comprendre que les plantes mettent du temps à pousser et couvrent toutes les zones que vous souhaitez.

Si vous avez déjà décidé ce que vous voulez et attendez de votre jardin, avant de vous précipiter au magasin, vous devriez vous poser deux autres questions pour démarrer un jardin :

  • Combien pouvez-vous faire par vous-même ?

C’est une question d’équilibre entre le temps, les connaissances et l’argent. Pour de nombreux jardiniers, une grande partie du charme réside dans le fait de tout faire soi-même. D’autres font appel à un professionnel : paysagistes ou architectes extérieurs.
Mais c’est rare d’être vraiment seul. Vous pouvez toujours demander de l’aide à vos amis, votre famille et vos voisins !

  • Y… Quelles sont les conditions météorologiques dans la région où vous habitez?

Il peut y avoir différents types de zones dans un pays, voire dans une ville. Un bon début est de demander conseil à une jardinerie ou à une pépinière locale. Ils savent tout ce qu’il y a à savoir sur la végétation, le climat et le sol. Acheter des plantes au hasard sans les vérifier au préalable peut devenir une dépense inutile.

De quoi ai-je besoin pour démarrer un jardin ?

Outils


outils de jardinage

Si la réponse à la première de ces questions est que vous aimeriez tout faire vous-même, il vous faudra, en plus de vos plantes, quelques outils.

À ce stade, rappelez-vous : LA QUALITÉ EN VAUT

Vous pouvez trouver des outils très bon marché au supermarché, mais… Vont-ils tenir le coup ?

Les outils doivent durer plus d’une saison. Acheter outils de jardin et des matériaux de qualité !

Achetez moins, mais de meilleure qualité, et ils dureront plus longtemps, en plus vous vous plaindrez beaucoup moins lorsque vous devrez faire votre travail, imaginez devoir tailler des branches épaisses avec une scie émoussée ou pliée de partout.

Pour commencer, voici une petite liste de des outils utiles pour le jardinier débutant lors du démarrage d’un jardin:

  • une pelle pour creuser
  • un râteau
  • une tondeuse à gazon
  • Ciseaux de jardin
  • scies à main
  • Tuyau d’irrigation et gicleurs
  • Une bonne paire de gants ne fait pas de mal.

Comment choisir mes plantes pour démarrer un jardin ?


démarrer un jardin%C3%Conseils ADN pour les débutants

Très bien, nous savons déjà ce que nous voulons et comment nous le voulons. Et le plus sûr est que parmi ce que nous voulons, nous avons en tête un bon parterre de fleurs. Y a-t-il quelque chose de plus que les fleurs à l’esprit lors du démarrage d’un jardin ? 😀

À cet égard, nous devons toujours garder à l’esprit que lors de la plantation d’un parterre de fleurs il y a trois choses simples à faire prendre en compte: hauteur, temps et couleur:

  • Assurez-vous de choisir des espèces dont les périodes de floraison se chevauchent pour prolonger la saison.
  • Choisissez des couleurs qui vont bien ensemble.
  • Assurez-vous que les plantes plus hautes n’ombragent pas les petites.

Ainsi, parmi les plantes que les pépinières vous ont recommandées et dont vous savez qu’elles prospéreront dans votre région et votre zone climatique, choisissez à votre goûtmais suivant les conseils ci-dessus sur la façon de démarrer un jardin.

De quoi d’autre aurai-je besoin ?


Selon le type de sol que vous avez, vous aurez besoin amendements. Certaines plantes ont besoin de sols meubles, d’autres argileuses, d’autres de sols plus acides, bref, chaque plante est un monde.

amendements du sol

Alors, si vous ne le savez pas déjà, analysez votre type de sol et essayez de choisir les plantes qui lui conviennent.

Mais s’il y a des plantes que vous ne pouvez pas arrêter d’avoir, mais qu’elles ne feraient pas bien dans votre sol, nous avons une alternative et ce sont les amendements du solqui non seulement servent à acidifier ou à alcaliniser un sol, mais aussi à nourrir un sol pauvre et dépourvu de nutriments.

Il existe de nombreux types d’amendements de sol, parmi lesquels on retrouve les BIOcomme la paille, les feuilles, le paillis, la terre de bruyère ou de châtaignier, le fumier, le compost et la tourbe, et inorganiqueoù l’on trouve, par exemple, du calcaire, du soufre, du gypse, entre autres.

Chaque fois que vous devez faire un amendement de sol lors du démarrage d’un jardin, Je vous recommande de choisir biocar non seulement ils sont plus naturels, mais ils favorisent également l’activité microbactérienne dans le sol, l’améliorant de manière significative.

Quelles techniques dois-je apprendre pour bien entretenir mon jardin ?

En approfondissant la recherche d’informations pour réaliser et entretenir son jardin, vous tomberez sur plusieurs termes très courants avec lesquels vous devriez vous familiariser :

C’est la procédure qui conduit à la fertilisation du sol, en ajoutant des substances qui augmentent ses nutriments. La fertilisation organique, par exemple, enrichit le sol en composants azotés, en utilisant des engrais naturels tels que le compost ;

  • Semis, repiquage et repiquage :

Ce sont les phases finales de croissance et de plantation de toutes les plantes. Avec le semis, comme son nom l’indique, la croissance de la plante se fera à partir de sa propre graine. Avec le tuteurage, en revanche, les plantes déjà cultivées sont prélevées pour les loger dans un récipient plus grand, tandis que le repiquage consiste à transférer un plant du pot au foyer définitif ;

C’est la capacité d’obtenir une nouvelle plante à partir d’un élément coupé d’un élément existant, par exemple une petite branche. Avec cette procédure, un deuxième spécimen avec des caractéristiques génétiques identiques à l’original est obtenu;

C’est la technique qui permet de planter une espèce différente sur le tronc ou la branche d’une espèce existante, pour obtenir des hybrides à la fois décoratifs et fruitiers ;

C’est l’opération qui permet de façonner une variété de plantes, en contrôlant son développement vertical et horizontal. Cela peut être fait pour des besoins ornementaux, mais aussi pour éliminer les branches sèches ou malades afin qu’elles n’affectent pas toute la plante;

C’est la pratique qui permet de préserver dans le temps les variétés cultivées, à la fois par l’action du climat dans les mois les plus froids de l’année et par la prolifération des mauvaises herbes. Elle se fait en plaçant une couverture épaisse autour des végétaux, soit une toile de cellophane ou des éléments naturels tels que gravier, copeaux, sciure ou copeaux.


Avec ces informations de base, vous pourriez déjà faire face à votre projet de création d’un jardin et avoir au moins les directives sur la façon d’en prendre soin. J’espère que le résumé vous a plu 🙂

Laisser un commentaire