Accueil » Comment préparer le terrain pour planter des tomates

Comment préparer le terrain pour planter des tomates


Comment préparer le terrain pour planter des tomates

C’est l’une des cultures vedettes de la saison et, avec peu de soins, extrêmement généreuse dans ses fruits. Cependant, y parvenir ne se fait pas seulement en étant rigoureux avec l’irrigation ou les heures d’ensoleillement. Et pas parce que ce n’est pas important. Plutôt, parce qu’il y a une tâche beaucoup plus décisive: préparer le terrain pour planter des tomates. Une tâche qui affecte à la fois la croissance de la plante et la quantité de fruits qu’elle nous donne.

Curieusement, et malgré l’importance de préparer le terrain pour planter des tomates, c’est généralement quelque chose qui passe en arrière-plan. On se laisse généralement emporter par l’illusion de semer sans penser que le sol déterminera l’évolution de la plante. Et c’est logique. De lui notre plante sera nourrie, et en elle elle trouvera ce dont elle a besoin pour se former et faire fructifier ses fruits.

En raison de son importance incroyable, la préparation du terrain pour planter des tomates doit être une véritable priorité. Et tout comme la culture de ces plantes de jardin n’est pas compliquée, il n’est pas non plus nécessaire de rendre le sol dans lequel elles poussent à la hauteur de la tâche.

  • 5 ÉTAPES POUR PRÉPARER LE TERRAIN À PLANTER DES TOMATES
  • 1. Choisissez l’emplacement de plantation en fonction de l’orientation et de la profondeur
  • 2. Désherbez !
  • 3. Labourer et aérer le sol, clé lors de la préparation du terrain pour planter des tomates
  • 4. Enrichir le sol, indispensable au développement du fruit
  • 5. Fertilisation verte après la plantation, un autre secret de la préparation du terrain pour planter des tomates

5 ÉTAPES POUR PRÉPARER LE TERRAIN À PLANTER DES TOMATES

Lorsque nous parlons de préparer le terrain pour planter des tomates, nous nous référons au site de transplantation. La tomate est une culture qui exige, en premier lieu, être semé en pépinière. Un soin que nous ne faisons pas seulement par précaution, puisque le moment de planter les graines de tomates se fait encore en saison froide. Mais ce n’est pas le seul motif. De plus, pour que la graine germe correctement et devienne un semis, il faut une dose plus élevée de nutriments. La principale raison pour laquelle nous utilisons un substrat de lit de semence.

Substrat pour lit de semence Verdecora
La préparation du terrain pour planter des tomates commence dans les pépinières elles-mêmes. Connaître les caractéristiques de ce substrat spécifique

Eh bien, de la même manière que nous chouchoutons ces plantes naissantes, nous devons faire de même avec les semis. Et, pour eux, rien de tel que de prendre un peu de temps pour préparer le terrain pour y planter des tomates. Une tâche qui, curieusement, partage certains aspects avec la préparation de nos pépinières. Et c’est que, qu’il s’agisse de graines germées ou de semis, la tomate a certaines exigences par rapport au sol.

Voyons étape par étape pour préparer le terrain pour planter des tomates. La meilleure façon de donner à nos plantes ce dont elles ont besoin.

1. Choisissez l’emplacement de plantation en fonction de l’orientation et de la profondeur

Aussi important que tout soin que nous donnons à notre plante est de choisir soigneusement le lieu de plantation. Nous ne devrons pas seulement opter pour celui dans lequel il reçoit un minimum quotidien de six heures de soleil. De plus, il est plus que recommandé que le lieu de plantation ait une bonne profondeur. En raison de sa nature grimpante, le plant de tomate exige de pouvoir étendre ses racines vers le bas. Alors pourquoi arrêter leur croissance !

2. Désherbez !

Bien que cela puisse ressembler à un tiroir, éradiquer les mauvaises herbes c’est fondamental. Et nous ne nous référons pas seulement à ce que nous voyons à la surface mais, plus important encore, à ces racines qui poussent sous terre et prolongent leur vie. Les plantes adventices ne sont pas seulement un élément discordant dans notre jardin. Ils sont, de plus, voleurs de ressources en eau et véritables aimants à nuisibles. Par conséquent, nous devons les supprimer consciencieusement pour éviter à la fois l’un et l’autre.

Mais attention : on parle bien d’un espace jardin. Et donc destiné à l’alimentation. Une bonne raison pour nous d’effectuer cette tâche manuellement, en allouant de la patience et du temps.

Le travail du sol, clé de la préparation de la terre pour planter des tomates

3. Labourer et aérer le sol, clé lors de la préparation du terrain pour planter des tomates

Le vrai travail commence ! Pour pouvoir pousser dans de bonnes conditions, la tomate demande un sol moelleux. Par conséquent, labourer la terre est une étape que nous ne pouvons pas sauter. Grâce à cette tâche, nous ne nous contenterons pas de décompacter le terrain. De plus, nous l’affinerons jusqu’à ce qu’il soit la base idéale pour la croissance des racines.

Pour cela, l’idéal est creuser à 20 à 30 centimètres du sol. De cette façon, nous renouvellerons et oxygénerons le sol dans lequel pousseront les racines de nos plantes.

4. Enrichir le sol, indispensable au développement du fruit

Une autre exigence de la culture de la tomate est précisément avoir un sol riche en humus. Une bonne raison pour nous de nourrir le substrat de plantation. Cependant, soyez prudent avec cela. Les plants de tomates sont extrêmement délicats en ce qui concerne les changements. Cela ne signifie pas qu’ils peuvent être endommagés si nous décidons d’ajouter de l’humus dès qu’ils sont plantés, mais ils peuvent retarder la production. Pour cette raison, cette fertilisation doit toujours être effectuée au moment de préparer le terrain pour planter des tomates. De cette façon, la nouvelle plante assumera ce sol fertilisé comme son nouveau lieu de croissance.

Humus de vers de terre pour préparer le sol pour planter des tomates
Préparer la terre pour planter des tomates consiste à l’enrichir d’un amendement organique. Connaître la composition de cette marque Jardineriedeblere

Pour cela, l’idéal est d’utiliser de l’humus de vers de terre. Le motif? C’est l’un de ces engrais organiques idéaux quand on considère comment améliorer la terre du jardin. Ses avantages au niveau de la structure du sol et de la faune microbienne sont si nombreux qu’il s’agit de la meilleure solution et, aussi, la plus naturelle.

5. Fertilisation verte après la plantation, un autre secret de la préparation du terrain pour planter des tomates

Bien qu’il ne s’agisse pas uniquement de préparer le terrain pour y planter des tomates, il est indispensable à son entretien. La tomate est une culture qui demande un substrat frais. Quelque chose qui n’est pas seulement réalisé par l’irrigation mais aussi en jouant un tour de plus. Rappelons que la culture de la tomate fait partie des classiques du beau temps. Par conséquent, essayer de maintenir l’hydratation du sol est un peu plus compliqué.

Pour y parvenir, rien de tel disposer l’herbe coupée sur la zone de plantation. Oui : nous parlons du même que nous avons pu récolter du jardin. Grâce à lui, nous ne créerons pas seulement une couche naturelle de compost. Nous allons également permettre au substrat et aux racines de maintenir l’humidité et la fraîcheur.

Cinq tâches simples pour préparer la terre pour planter des tomates. Cinq clés authentiques pour que nos plantes nous donnent leurs délicieux fruits.

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire