Accueil » Comment prendre soin du magnolia ?

Comment prendre soin du magnolia ?

C’est sans doute l’un des arbres les plus spectaculaires qui existent. Son poids dans le monde du jardinage est tel qu’il suffit de savoir que son surnom est « le roi du jardin » pour se rendre compte de son importance. Pour profiter de son incroyable beauté, il est nécessaire d’avoir une connaissance approfondie de l’entretien du magnolia. Ce soin n’est pas très complexe, mais c’est en grande partie grâce à lui que notre arbre ravira nos yeux avec son grand cadeau : sa floraison.

Et le fait est que, outre la beauté de sa taille ou de son feuillage persistant d’un vert intense, il nous offre également un grand cadeau : sa floraison. Un véritable spectacle qui, selon la variété, peut être vu du début du printemps au début de l’automne. Grandes, élégantes et parfumées, elles sont sans doute le moment de splendeur maximale de ce classique du jardin. Blanc, crème, rose et même violet sont les couleurs dans lesquelles nous pouvons apprécier cet arbre incroyable.

Mais avant d’examiner en détail les soins à apporter au magnolia, il est important de savoir quelque chose. Il s’agit d’un arbre à croissance lente qui, malgré sa lenteur, peut atteindre une hauteur de 30 mètres. Un détail à prendre en compte, tant au moment de la plantation que lorsqu’il s’agit de ne pas désespérer si elle ne pousse pas au rythme que nous souhaitons. Il le fera. Et, en attendant, nous ne pouvons que nous en occuper pour favoriser son développement.

5 SOINS ESSENTIELS DU MAGNOLIA POUR SON BIEN-ÊTRE.

Comme nous l’avons dit, le soin du magnolia adulte n’est pas trop exigeant. Cependant, si notre spécimen est jeune et pas encore établi, il est important de le choyer pour l’aider à prendre racine et à se développer. Et cet aspect, sa croissance, est quelque chose que nous devons considérer dès le début.

Bien que tardif, vous pouvez il peut atteindre une hauteur très intéressante mais aussi en diamètre. Le port habituel du magnolia est conique ou globulaire. Une planification minutieuse du site de plantation est donc essentielle. Nous ne devons pas penser à ce à quoi il ressemblera lorsqu’il arrivera à la maison : nous devons avoir une idée de la distance à laquelle il peut projeter son développement. Et qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que nous devrons le planter de manière isolée sans autres arbres autour et si possible loin de tout bâtiment. Lorsqu’un magnolia se développe au-dessus du sol, c’est la conséquence de la croissance des racines.

Et que se passe-t-il si on veut le garder dans un pot ? Nous pouvons le cultiver sans problème. Cependant, il faut savoir que notre arbre aura une croissance modérée.

Voyons en détail ce dont ces arbres ont besoin pour prospérer dans les bonnes conditions, et pour nous offrir leur incroyable floraison.

1. L’emplacement, fondamental dans le soin du magnolia

Commençons par un détail qui est essentiel pour son bien-être. Lorsque l’on plante un magnolia, il faut choisir son emplacement avec soin. Nous ne faisons pas seulement référence à la considération de ses dimensions. Nous devons également prendre en compte d’autres détails fondamentaux pour qu’il s’épanouisse comme nous le souhaitons. Pour commencer, il est essentiel de choisir un emplacement à en plein soleil ou à l’ombre du soleil dans les climats chauds, et bien abrité du vent.

En plus de cela, le magnolia a besoin de sols profonds et avec un bon drainage.

2. Le type de sol, une autre clé de la culture

C’est un détail que nous devons contrôler et dont nous devons prendre soin. Il suffit de comprendre ce que sont les plantes acides, qu’est-ce que cela signifie exactement ? Que pour bien pousser, notre arbre aura besoin d’un sol frais et légèrement acide ou, à défaut, un pH neutre. Si nous plantons notre magnolia dans un sol argileux, il souffrira. Si elle est plantée dans un sol calcaire, elle survivra, mais sa croissance sera loin d’être aussi bonne que souhaitée.

De plus, si les conditions du sol ne sont pas idéales, il est plus que probable que notre magnolia souffrira d’une chlorose ferrique. Il s’agit d’une réaction à la forte alcalinité du sol, qui se traduit par le jaunissement des feuilles et un mauvais aspect général. Outre le fait de corriger cela avec un engrais à base de chélate de fer, il est essentiel de le faire à long terme en enrichissant le sol avec ce dont notre magnolia a besoin. On corrige cette carence en ajoutant régulièrement de la matière organique sous forme de compost.

3. Irrigation, modérée et appropriée à la période de l’année.

Comme nous l’avons déjà dit, les magnolias ont besoin d’un sol frais. Il est donc essentiel qu’il soit toujours légèrement humide. Cela peut être réalisé en appliquant un mulching à la surface. Malgré ce détail, soyez prudent : l’arrosage doit être modéré, et il faut toujours éviter l’engorgement.

Bien qu’il s’agisse de la ligne directrice générale en matière d’arrosage, nous devons garder à l’esprit un élément important. Tant pendant les premières années de notre arbre qu’en été, l’arrosage doit être régulier mais modéré. Cependant, une fois que notre arbre sera établi, l’arrosage deviendra anecdotique.

4. La température, un aspect à prendre en compte surtout lorsque l’arbre est jeune

Le magnolia est originaire des climats chauds. Bien qu’il soit acclimaté à des climats plus froids, il ne tolère pas bien les gelées continues ou extrêmes..

Dans les arbres d’une bonne taille et d’un certain âge, ils peuvent s’acclimater au froid sans problème. Cependant, pour les arbres jeunes ou récemment plantés, il faut faire attention pendant les mois où les températures baissent.

5. Elagage, uniquement pour la mise en forme

Et même pas ! Car même si nous l’incluons dans la liste des soins aux arbres de magnolia, il n’est pas indispensable. En fait, l’élagage de notre arbre ne devrait être effectué que dans le but de supprimer les branches inférieures et de s’assurer qu’elles sont concentrées au sommet.

Même si nous ne le faisons qu’une fois par an, il est essentiel que nous options pour une taille légère.

Et non : il n’y a pas de chapitre sur les parasites car, hormis les attaques occasionnelles de pucerons, le magnolia y est extrêmement résistant.

Laisser un commentaire