Accueil » Comment prendre soin des roses pour en profiter

Comment prendre soin des roses pour en profiter


Comment prendre soin des roses pour en profiter

S’il est une plante qui suscite les passions chez les amateurs de jardinage, c’est bien le rosier. Une des plus belles floraisons qui existent, et qui suscite un doute général : comment prendre soin des roses afin qu’ils durent plus longtemps et puissent prolonger leur présence. Une façon d’avoir la fleur qui reçoit le surnom de la dame du jardin en plénitude un peu plus.

Nous avons tendance à croire que nous devons savoir comment prendre soin des roses pour qu’elles passent plus de temps avec nous. Et là, nous trouvons la première erreur. La rose est toujours la floraison d’une plante qui, pour en être remplie, a besoin de soins et de soins. Un rosier qui n’est pas en pleine forme pourra fleurir, oui. Mais il ne le fera pas avec la quantité qu’il pourrait, et les roses ne dureront pas aussi longtemps que nous le voudrons.

Pour cette raison et au-delà de savoir prendre soin des roses, il est important de savoir De quels soins notre rosier a-t-il besoin pour s’épanouir ? en plénitude Le faire avec vigueur et, ce qui est plus important, avec santé.

La meilleure façon de semer pour récolter ses fruits, cette merveilleuse fleur, pendant les mois ensoleillés.

  • 5 TÂCHES ESSENTIELLES POUR PRENDRE SOIN DE LA ROSE
  • 1. La plantation, un facteur clé
  • 2. Donnez-lui la terre dont il a besoin
  • 3. Un bon drainage, essentiel
  • 4. Lutte antiparasitaire
  • 5. Taillez en plein hiver
  • COMMENT PRENDRE SOIN DES ROSES EN FLEURS

5 TÂCHES ESSENTIELLES POUR PRENDRE SOIN DE LA ROSE

Avant d’entrer dans les détails sur l’entretien des roses, sachons un peu plus sur les besoins du rosier. Certaines qui marquent directement non seulement leur santé mais aussi leur capacité à s’épanouir avec plus ou moins d’intensité.

types de rosiers
Cette famille de plantes partage les soins, quel que soit son type. Découvrez notre sélection ici

En général, les rosiers sont plantes rustiques et résistantes. Capable de survivre même aux fortes gelées hivernales pour repousser au printemps. Des plantes qui, avec peu de soins, nous accompagneront pendant de nombreuses années. Une bonne raison de leur accorder le peu d’attention dont ils ont besoin aux moments clés de l’année.

1. La plantation, un facteur clé

S’il y a quelque chose qui détermine directement non seulement le bien-être d’un rosier mais aussi la façon de prendre soin des roses, c’est leur plantation. Bien planter un rosier est d’avoir la moitié du travail effectué lorsqu’il s’agit d’entretenir correctement les plantes. Choisir un emplacement avec au moins six heures de soleil par jour, le faire à la profondeur de plantation nécessaire, laisser de l’espace entre les rosiers pour qu’ils puissent respirer, ou le faire dans un endroit à l’abri du vent facilitera grandement sa culture correcte.

Certaines conditions qui ne sont pas seulement nécessaires pour les rosiers plantés directement dans le sol, mais s’étendent également à rosiers en pots.

2. Donnez-lui la terre dont il a besoin

Les rosiers demandent un terre neutre ou, à défaut, légèrement acide. De plus, il doit être riche en matière organique. Pour cette raison, l’idéal est d’opter pour l’utilisation d’un substrat spécifique pour les rosiers car il aura la formulation nutritive nécessaire pour ce type de plante.

Substrat pour rosiers
Avec les nutriments et les composants nécessaires au bon développement de la plante. Découvrez à quoi ressemble ce substrat pour rosiers

En plus de cela, il n’est pas pratique de planter un rosier à l’endroit où d’autres ont été précédemment plantés. le rosier est une plante à forte demande nutritionnelle, il est donc probable que le terrain soit complètement épuisé. Si nous devons le faire au même endroit, l’idéal est que nous fassions un puits de bonnes dimensions que nous enrichirons avec le même substrat que nous venons de commenter.

Et, pour les jeunes spécimens que nous plantons, il est également recommandé d’utiliser un agent d’enracinement pour les rosiers et autres plantes ornementales cela facilite notre tâche.

3. Un bon drainage, essentiel

Que l’on ait un rosier planté en pot ou directement au sol, il faut faire très attention au drainage. Bien que la rose nécessite un programme d’arrosage régulier et un sol humide, elle ne tolère pas l’excès d’eau sur les racines.

4. Lutte antiparasitaire

L’un des aspects les plus délicats de cette plante. Bien qu’extrêmement résistant, c’est un véritable aimant pour certains nuisibles. Certains qui peuvent sérieusement compromettre non seulement sa floraison mais aussi sa santé. Une partie de les parasites du jardin les plus courants en été sont ceux que nous pouvons trouver dans notre usine. Les pucerons et leurs amis, les fourmis, l’araignée rouge ou le champignon de l’oïdium, sont quelques-uns des ennemis que nous devrons combattre dès le début.

anti fourmis
Pour éliminer les nuisibles du jardin tels que les pucerons, il faudra également lutter contre les fourmis. Rencontrez ces appâts à fourmis.

Un conseil : pour éliminer les parasites rien de tel que de les connaître. Et ne vous reposez pas sur nos lauriers : en plus de revoir notre usine, il est important de prendre des mesures avec insecticides o fongicides spécifique.

5. Taillez en plein hiver

Un des soins du rosier en hiver plus importants. Lorsque la plante est encore en dormance, il est temps d’effectuer la taille la plus importante de l’année. Avec lui, nous ferons en sorte qu’avec l’arrivée du beau temps, le rosier repousse en pleine forme. L’idéal est de le faire en février, lorsque l’hiver commence à se retirer.

Cependant, si ce mois connaît encore de nombreuses gelées, il est recommandé de le laisser pour mars. Mais pas plus tard, car cela peut considérablement ralentir la floraison de la plante.

COMMENT PRENDRE SOIN DES ROSES EN FLEURS

Maintenant que nous savons ce dont notre rosier a besoin, découvrons comment prendre soin des roses lorsqu’elles sont déjà en fleurs.

Pour commencer, il est important que lorsque la plante commence à repousser au printemps éliminons les ventouses. Ces tiges qui poussent directement à partir de la tige principale de la plante et qui ne sont que des voleurs de nutriments. Ce type de branche ne fleurit pas, mais cela peut empêcher le rosier d’avoir les ressources nécessaires pour le faire correctement. Il est recommandé tailler le plus près possible du tronc, et toujours sur biseau opposé. De cette façon, ils ne pourront pas accumuler d’eau et repousser pour continuer à épuiser la plante.

Rose mini
Le mini rosier est une merveilleuse façon de profiter de ces fleurs sans avoir de jardin. Découvrez notre variété de ce type de rosier dans notre magasin

Un aspect fondamental lorsqu’il s’agit de savoir comment prendre soin des roses est l’arrosage. Celui que nous devrons gérer différemment selon le type de rosier. Dans le cas de rosiers plantés en terre et à certaines années, on peut espacer les risques. Ces types de plantes ont un bon réseau de racines et peuvent chercher de l’eau à une bonne profondeur.

S’il s’agit de un jeune rosierIdéalement, nous gardons toujours le substrat humide pendant les mois où les températures commencent à monter. Un soin que nous devrons également appliquer à rosiers miniatures.

pot d'argile
Les pots en argile sont le contenant idéal pour les rosiers, de tous types. Jetez un œil à notre sélection

Dans tous les cas, le type de pot dans lequel ils sont plantés est important. Pour ce type de plantes, les pots en terre cuite sont idéaux : ils maintiennent la ventilation de la plante et lui permettent de maintenir un certain degré d’humidité. Pour les rosiers, il faudra toujours éviter les pots en plastique car ils peuvent compromettre la santé des racines.

Il est important de comprendre que un rosier sec aura des roses sèches. Cependant, tout aussi important que l’arroser est de le faire correctement. Pour prendre soin des roses, l’idéal est qu’on arrose la plante à sa base en évitant toujours de mouiller les feuilles ou les fleurs. Si nous le faisons, nous pouvons provoquer l’apparition de champignons. Quelques mauvais compagnons de voyage pour s’occuper des roses.

Et pour finir, un dernier conseil sur l’entretien des roses pour qu’elles durent plus longtemps : enlever les roses fanées. De cette façon, l’usine n’aura pas à dépenser de ressources pour les roses déjà gâtées et aura la possibilité de se concentrer sur celles qui sont sur le point de s’ouvrir.

Et après avoir réalisé tous ces soins pour prendre soin des roses et du rosier, il ne nous reste plus qu’une chose : profiter de leur incroyable beauté.

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire