Accueil » Comment planter des tomates, étape par étape

Comment planter des tomates, étape par étape


Comment planter des tomates

C’est l’une des tâches essentielles pour profiter de cette merveilleuse récolte. À savoir comment planter des tomates Il est essentiel de pouvoir savourer ces incroyables fruits du verger. Une tâche qui, bien qu’elle ne soit pas très difficile, a tendance à susciter de nombreux doutes chez ceux qui se lancent, et c’est logique. Il n’est pas seulement important de savoir comment attacher les tomates : il est également essentiel de le faire correctement afin que cela n’ait pas d’impact négatif sur la culture.

La tomate n’est pas seulement l’une des cultures phares de l’été. Aussi, si nous savons comment faire pousser des tomates étape par étape, connaîtra une croissance spectaculaire. Ce n’est pas seulement l’un des plantes de jardin croissance rapide. De plus, ses tiges manquent de force pour soutenir le développement de la plante même sans fruit. Une bonne raison de vous offrir des conseils fermes sur lequel ils peuvent grimper sans crainte de se casser. Si nous le faisons, nous devrons dire adieu à la possibilité de savourer les précieuses tomates.

Graines de tomates Monserrat Verdecora
Découvrez toutes les variétés de tomates dans notre rubrique Jardin

Voyons donc comment planter des tomates, étape par étape. Une technique que l’on peut aussi utiliser avec d’autres plantes ornementales comme le lierre.

  • QUELLES SONT LES RAISONS DE TUTORIER LES TOMATES ?
  • COMMENT ARBRER LES TOMATES ÉTAPE PAR ÉTAPE
  • 1. Choisir les guides, point de départ sur la façon de lier les tomates
  • 2. Disposer et ancrer les piquets, étape la plus délicate
  • 3. Attachez les tiges de la plante aux tuteurs
  • 4. Vérifier régulièrement le palissage

QUELLES SONT LES RAISONS DE TUTORIER LES TOMATES ?

Commençons par définir ce qu’est exactement le tutorat. Cette technique, courante dans le jardinage et les vergers, consiste à créer une structure qui oriente la croissance de l’usine.

Dans le cas de la tomate, elle présente un bon nombre d’avantages et plus si l’on tient compte du fait qu’il s’agit d’une plante rampante. Tuteur non seulement prévient les dommages physiques aux tiges. De plus, cela vous permet de passer devant des ennemis tels que des limaces. Si on empêche la plante de toucher le sol, il leur sera un peu plus difficile d’y accéder. Mais ce n’est pas la seule raison de séparer notre plant de tomate du sol. De plus, s’il ne touche pas le sol, nous pouvons également prévenir l’apparition de champignons.

Ce ne sont pas les seuls aspects à prendre en compte lorsque l’on considère comment attacher les tomates. Le tuteurage des cultures permet tirer le meilleur parti de l’espace du jardin et facilite grandement la récolte de ses fruits. Cependant, pour cette culture, nous ne pouvons pas attendre aussi longtemps. De plus, lorsque l’on considère comment et quand transplanter des tomatesnous devons ajouter à notre liste la tâche de placer les tuteurs.

Comment attacher les tomates

Et il y a un dernier point à considérer. Le tuteurage des tomates augmente la production. Étant donné que la plante prospère avec plus de lumière et une meilleure circulation de l’air, le rendement est plus élevé.

COMMENT ARBRER LES TOMATES ÉTAPE PAR ÉTAPE

Comme nous l’avons dit, planter des tomates est une tâche extrêmement simple. Cependant, il y a certains aspects que nous devons prendre en compte avant de passer aux choses sérieuses. Un mauvais tuteurage peut compromettre la croissance de la plante, endommager les racines et même mettre la santé de notre plante en danger. Des raisons impérieuses pour savoir en détail comment palisser les tomates.

Pour tout cela, voyons les étapes à suivre.

1. Choisir les guides, point de départ sur la façon de lier les tomates

Le choix de tuteurs est le point de départ. Pour qu’ils remplissent leur fonction, il est essentiel qu’ils soient rigides. Une fermeté qui peut être offerte aussi bien par des piquets en bambou ou en bois, qu’en métal.

Le choix de l’un ou de l’autre dépend aussi de les perspectives que nous avons avec nos cultures. Alors que ceux en bois et en bambou ont tendance à s’abîmer, ceux en métal nous garantissent qu’ils pourront être réutilisés d’une année sur l’autre sans encombre. Juste quelque chose à considérer : si nous utilisons des supports métalliques, soyez très prudent si nous vivons dans un climat très chaud. Ils peuvent brûler notre usine.

2. Disposer et ancrer les piquets, étape la plus délicate

Commençons par la mise en page. Bien que les piquets puissent être placés verticalement et que la plante puisse y être ancrée sans autre complication; nous pouvons aussi disposer un en croix tous les deux tuteurs. De cette façon, nous donnerons un plus grand soutien à la structure et nous élargirons la surface sur laquelle notre plante peut pousser.

Étapes pour planter des tomates

De plus, il est essentiel d’ancrer correctement les piquets avec beaucoup de soin. Aussi important que de les enfoncer dans le sol à une certaine profondeur pour qu’ils ne bougent pas est le faire sans endommager les racines de nos plantes. Pour cette raison et pour l’éviter, l’idéal est de soutenir dans les premiers stades de notre semis lorsque le système racinaire est encore petit.

3. Attachez les tiges de la plante aux tuteurs

Comme pour les racines, cette étape nécessite également nos soins. L’ancrage de la plante au tuteur doit être ferme mais pas excessif. S’il est trop ferme, on risque d’étrangler la croissance de la tige et même de la faire casser. Aussi, il est important de laisser de l’espace entre les tiges que l’on ancre afin qu’elles aient de la place pour pousser.

Mais quelles tiges lier aux enjeux? D’une part, les plus fortes et celles qui sont disposées au centre de la plante. En revanche, cela ne fait pas de mal de nouer certains périphériques pour garantir l’ancrage.

Tout aussi important que cela est de savoir avec quoi attacher nos tomates. Gardons à l’esprit que le choix du matériel avec lequel lier les tuteurs est fondamental car peut causer des blessures à la tige. Et non, ce n’est pas un détail mineur. Ajoutée à un excès d’humidité ou à un climat humide, cette plaie peut être une porte ouverte à l’entrée des champignons dans la plante. Si nous choisissons câbler la plante, il est indispensable qu’il soit plastifié. Si on opte pour des attaches en plastique, on ne pourra pas trop les fermer pour éviter d’écraser les tiges. Oui enfin nous choisissons la corde Idéalement, il devrait être en raphia. Si vous optez pour ce dernier matériau, puisqu’il est naturel, il se décomposera en tant que partie de notre sol.

Conseils pour tuteurer les tomates

4. Vérifier régulièrement le palissage

Au fur et à mesure que notre plante grandira, il sera nécessaire revoir les points d’ancrage et en ajouter de nouveaux. De cette façon, nous continuerons à guider le développement de la plante jusqu’à ce qu’elle termine son cycle végétatif.

Quatre étapes simples avec lesquelles vous pourrez profiter d’une récolte généreuse et délicieuse.

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire