Accueil » Comment organiser un potager efficacement

Comment organiser un potager efficacement


Comment organiser un potager efficacement

Ce n’est pas seulement une question pratique : savoir comment organiser un jardin efficacement est essentiel pour pouvoir mener à bien nos cultures. Un exercice de planification qui dépend de l’espace mais aussi d’autres facteurs que nous devons connaître en profondeur avant de commencer pour la première fois ou de reprendre nos cultures. Bien que nous puissions commencer à planter, il est essentiel d’y aller doucement. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons définir l’espace en détail afin d’en profiter pleinement et de ses fruits.

Bien que l’on puisse penser que tout se passe dans un jardin, la réalité est tout autre. Il est essentiel de comprendre que cet espace grandissant est un petit écosystème en soi, avec des besoins spécifiques mais aussi avec ses propres synergies. Et, bien que cela puisse nous sembler secondaire, des facteurs aussi importants que d’éviter les parasites, d’éviter l’épuisement des nutriments du sol ou que nos plantes reçoivent les conditions ensoleillées dont elles ont besoin pour grandir et se développer dépendent de la manière d’organiser un jardin.

Donc, même si nous voulons le démarrer, soyez patient. Car, de la même manière qu’il est nécessaire de voir pousser nos cultures, il est primordial lorsque l’on réfléchit à l’organisation d’un jardin.

  • COMMENT ORGANISER UN JARDIN : CE QUE NOUS DEVONS PREVOIR
  • 1. La situation du verger et de la terre, le point de départ
  • 2. Les dimensions de l’espace, déterminantes de l’organisation d’un verger
  • 3. Le type de cultures, toujours en fonction de l’espace
  • 4. La rotation des cultures, clé de la santé de nos cultures
  • 5. L’irrigation, dernier point fondamental dans l’organisation d’un verger

COMMENT ORGANISER UN JARDIN : CE QUE NOUS DEVONS PREVOIR

Au cours de la dernière décennie, les jardins urbains ont proliféré dans le contexte des villes. De plus en plus de personnes choisissent de cultiver leur propre nourriture et profitent ainsi de ses avantages. Nous ne parlons pas seulement de pouvoir savourer le goût authentique des légumes et des légumes verts. Nous nous référons également à ceux raisons d’avoir un jardin de nature immatérielle qui contribuent à en faire profiter. Cultiver la patience, être en contact avec la nature ou se déstresser avec son entretien sont quelques-unes des avantages émotionnels lié à nos propres cultures.

Jardin urbain Verdecora
Apprenez à organiser un jardin et profitez-en à la maison. Retrouvez dans notre rubrique jardins urbains

Et, avant de voir en détail comment organiser un jardin, encore une remarque. Avoir un espace de croissance implique passer du temps chaque jour, à la fois pour corriger tout problème avec nos cultures et pour irriguer et autres tâches essentielles. Pourquoi évoquons-nous cela ? Car, même s’il n’est pas considéré comme un aspect à valoriser lors du démarrage d’un jardin, il faut en tenir compte. Si nous n’allons pas avoir beaucoup de temps, il est conseillé de commencer avec des cultures peu nombreuses et résistantes.

1. La situation du verger et de la terre, le point de départ

Pour organiser un verger, il y a certains facteurs auxquels notre espace de culture doit répondre oui ou oui. Pour commencer, il est essentiel que vous disposiez d’un bon nombre d’heures de clarté: un élément essentiel pour la plantes de jardin porter des fruits. Pour cela, et en plus d’essayer d’orienter nos cultures vers le sud, il est essentiel de connaître en profondeur comment le soleil et l’ombre affectent l’espace de culture. Ce détail nous permettra de définir dans quelles zones chaque type de culture doit se trouver, et cela vaut la peine de faire un petit dessin que nous sauverons lors de la plantation.

Aussi important que cela soit de considérer la forme et qualité du terrain. Pour éviter les pertes dans le sol, à la fois de nutriments et de structure, il est important que l’espace de culture ne soit pas en pente. Si c’est le cas, l’effet de la pluie et de l’irrigation peut avoir des conséquences néfastes sur nous. Mais en plus de cela et en plus de savoir comment préparer la terre pour le jardinc’est fondamental connaître le terrain où nous allons planter nos cultures. Un moyen de corriger les carences en nutriments ou un drainage inadéquat, entre autres aspects.

Lombricompost Lombricompost
Enrichissez le sol de culture de votre jardin avec des amendements organiques comme celui-ci Lombricompost Lombricompost Marque Jardineriedeblere

Enfin, nous devrons contempler un autre détail: éviter que le verger soit situé dans une zone venteuse. Bien que ce soit quelque chose que nous pouvons corriger naturellement et avec le temps en plantant arbustes à croissance rapide pour clôturesIls ne seront pas une solution à court terme. Si nos cultures sont exposées au vent, il est conseillé de recourir à des brise-vent ou enclos et clôtures qu’ils protègent

2. Les dimensions de l’espace, déterminantes de l’organisation d’un verger

Un point de départ basique, brisant le mythe selon lequel pour profiter d’un jardin, il faut beaucoup d’espace. Bien que ce ne soit pas vraiment le cas, il est clair que l’espace que nous avons à cultiver détermine directement ce que nous pouvons planter Et pourquoi pas. Rappelons-nous : lorsque nos plantes poussent, elles nécessitent beaucoup plus d’espace que lorsqu’elles sont des semis. Trop panacher les cultures pour essayer d’optimiser les quelques mètres carrés dont nous disposons, si c’est le cas, n’est pas une bonne idée. Ils ne pourront pas grandir comme ils en ont besoin.

Nous ne parlons pas seulement de mètres carrés mais aussi de profondeur de l’espace de culture. Si c’est de la terre, nous pouvons la modeler selon nos besoins. Cependant, s’il s’agit d’un jardin urbain, il faudra bien choisir les plantes du jardin afin que ce manque de hauteur au fond ne soit pas un frein à la croissance.

3. Le type de cultures, toujours en fonction de l’espace

La partie qui nous intéresse le plus, et intimement liée à tous les aspects précédents. Bien que nous ayons hâte de faire la liste des herbes et légumes dont nous voulons nous régaler, nous devrons faire un autre petit exercice de planification. Pour choisir les chanceux qui peupleront notre verger, nous devons bien connaître leur besoins d’irrigation, de lumière et d’espace.

Et pas seulement cela : il est également crucial de savoir ce que votre dimensions que les plantes adultes. Et pas parce qu’il est important d’évaluer si on peut les planter dans notre espace mais, surtout, de les planter au bon endroit. S’il s’agit de cultures à croissance verticale, nous essaierons toujours de les placer de manière à ce que, dans leur développement maximal, elles ne donnent pas d’ombre aux cultures plus petites environnantes. De plus, vous devez Tenir compte des saisons de croissance des cultures pour éviter que celles qui portent des fruits en même temps soient proches les unes des autres. Cela volera de l’espace et, surtout, des nutriments.

Graines de jardin Marque Verdecora
Retrouvez toutes vos cultures dans notre rubrique Verger de Jardineriedeblere

Une fois les candidats idéaux définis, soyez prudent lors de la plantation. À ce moment, ce dessin de la façon dont le soleil et l’ombre affectent notre jardin sera notre meilleur ami : il nous aidera à savoir dans quelles zones nous devrions planter les cultures qui préfèrent l’ombre et celles qui sont idéales pour les amoureux du soleil.

Enfin, un aspect de plus et qui dépend beaucoup de la climatologie du lieu où nous vivons. Notre choix de cultures doit se faire en fonction de leurs conditions hydriques, de température et de luminosité.

4. La rotation des cultures, clé de la santé de nos cultures

Bien que ce ne soit pas un aspect qui devrait nous préoccuper lorsque nous commençons un jardin pour la première fois, nous devrons le contempler dans les saisons suivantes. Les différents types de cultures puisent dans le sol les éléments nutritifs dont ils ont besoin pour fructifier, entraînant ainsi une perte de qualité. Nous ne le remarquerons peut-être pas lors de la première récolte mais il est plus que probable que nous le verrons lors des suivantes.

Pour cette raison, il est essentiel de savoir comment planifier la rotation des cultures dans le jardin. Une façon d’appauvrir le sol de culture mais surtout d’utiliser la nature elle-même pour l’enrichir en micro-organismes sains.

5. L’irrigation, dernier point fondamental dans l’organisation d’un verger

Et, bien que nous le laissions pour la fin, il est tout aussi important que tous les points précédents lorsqu’il s’agit d’organiser un jardin. C’est plus: avoir un point d’eau à proximité de notre espace de culture est essentiel pour pouvoir répondre correctement à ses besoins en hydratation.

Kit d'irrigation goutte à goutte de marque Verdecora
obtenir notre Kit d’irrigation goutte à goutte de marque Jardineriedeblere pour arroser vos plantes de jardin

En raison de son importance, quel que soit le système d’irrigation que nous décidons d’installer, nous devons le considérer comme un véritable conditionneur de l’espace de culture que nous choisissons.

Et connaissant ces détails d’organisation d’un jardin, il ne reste plus qu’une chose à faire : les mettre en pratique pour savourer des saveurs authentiques cultivées de vos propres mains.

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire