Accueil » Comment garder le jardin propre – 8 conseils pratiques
DIY

Comment garder le jardin propre – 8 conseils pratiques


Le jardinage est une source de détente pour la plupart d’entre nous, cependant, pour qu’il nous donne ce sentiment de paix, il est presque essentiel que le jardin soit propre et bien rangé.

Mais… Comment s’organiser pour garder le jardin propre tout au long de l’année ? Bon, chacun a sa méthode, mais au-delà des préférences particulières, quelques conseils sur les choses dont il faut s’occuper régulièrement sont toujours bons.

Au-delà de la tonte de la pelouse, il y a des tâches que nous oublions souvent et qui, plus tard, enlaidissent l’espace.

Quelques feuilles par-ci, des restes de taille par-là, de la mousse sur les murs ou dans une fontaine, des mauvaises herbes parmi les dalles du chemin… Au début ce sont des choses qui semblent n’avoir aucune importance ou avoir beaucoup d’importance, jusqu’au jour où, c’est le chaos et on ne sait plus par où commencer.

Pour éviter ce sentiment de frustration, nous verrons ci-dessous une série de conseils pratiques cela, si nous continuons régulièrement, nous permettra de garder le jardin propre toute l’année et d’en profiter beaucoup plus.

1 Investissez dans les bons outils


souffleurs

Comme en cuisine, il est impossible d’obtenir de bons résultats en jardinage sans le des outils adaptés.

Des vêtements, qui doivent protéger le corps, les mains, les jambes et le visage, à une tondeuse à gazon si votre jardin a de l’herbe.

Évidemment des outils basiques comme une pelle (utile pour enlever la terre et arracher les mauvaises herbes les plus résistantes) sont indispensables, mais d’autres comme souffleursils peuvent facilitez-nous énormément de vie quand il s’agit de garder le jardin propre, Puisqu’ils nous permettent de souffler les feuilles et de les empiler pour une collecte facile, les aspirateurs-pinces peuvent aussi nous faire gagner beaucoup de temps.

Les nettoyeurs haute pression me semblent également être un bon investissement, surtout si nous avons une grande terrasse, sans parler si elle est en dalle ou en céramique brute.

2 Placer un cabanon ou un local de stockage adapté


abris de jardin préfabriqués

Il est impossible de maintenir l’ordre et la propreté si nous n’avons pas où ranger les choses Quand il y a des outils vides, des tuyaux, des seaux et des pots partout, notre jardin perd lentement son esthétique et ce sentiment d’harmonie et de paix que nous recherchons tant disparaît.

Dans le cadre du budget que vous gérez, pensez à investir dans un abri de jardin, voire dans un coffre de jardin qui vous permette de « cacher » tout cela aux regards. Même si cela n’en a pas l’air, c’est l’un des conseils essentiels que je vais vous donner.

Comparez-le à nouveau avec votre cuisine, et si vous aviez toute l’argenterie éparpillée sur le comptoir au lieu d’être rangée dans son tiroir ?

3 Désherber, désherber et encore désherber


arracher les mauvaises herbes

Il est déjà bien connu que les mauvaises herbes ne sont pas bonnes pour l’esthétique, mais elles ne le sont pas non plus pour la santé de nos plantes.

C’est généralement une tâche fastidieuse à accomplir, mais si vous faites le habitude En démarrant l’un ou l’autre à chacune de vos visites sur votre terrasse, je vous assure que vous pourrez y faire face plus efficacement que si vous les traitiez deux ou trois fois par année.

Mais en plus de cela, je vais vous donner quelques conseils et suggestions supplémentaires pour traiter les mauvaises herbes du jardin naturellement pour que le problème soit de moins en moins :

Le paillage limite la croissance des mauvaises herbes, car si elles s’installent, c’est parce que le sol est nu.

Il existe plusieurs types de paillis, mais pour faire simple, vous pouvez opter pour l’herbe coupée, les feuilles mortes et la paille (lin, chanvre…) : c’est aussi un bon moyen de recycler les « déchets » du jardin et de lui donner une seconde vie et enfin, il a un effet décoratif rustique tout à fait charmant.

Il existe également des « remèdes maison » pour éliminer les mauvaises herbes qui peuvent vous aider, mais soyez toujours très prudent, car ils ont aussi le pouvoir d’éliminer vos plantes, leur application doit donc être très sectorisée.

Une recette 100% naturelle consiste à mélanger 5 litres d’eau, 1 kg de sel iodé et 200 ml de vinaigre blanc. Diluer le vinaigre dans de l’eau salée (pour qu’il perde son acidité, ce qui affaiblirait le sol). Après avoir pulvérisé le mélange, laissez agir. Arrachez les mauvaises herbes lorsque la végétation commence à jaunir et à flétrir.

Autre remède : le vinaigre blanc (1 litre de vinaigre par demi-litre d’eau) que l’on verse sur les mauvaises herbes en fin de journée.

Pour obtenir de la bouillie d’angélique, un kg d’angélique est utilisé dans 10 litres d’eau, qui macère pendant une semaine. Versez le mélange sur les mauvaises herbes dont vous voulez vous débarrasser.

L’eau de cuisson des pommes de terre, des pâtes ou du riz est un bon herbicide car elle contient de l’amidon, nocif pour les mauvaises herbes. Il faut cependant veiller à ne pas arroser les fleurs et les légumes du jardin.

Faire bouillir de l’eau salée fonctionne bien. Versez-le sur la partie inférieure de la plante sans toucher les autres. Soyez prudent avec l’excès de sel, car il peut détruire la microbiodiversité.

Saupoudrer de gros sel ou de bicarbonate de soude sur les joints de la terrasse est un bon moyen d’empêcher la formation de mousse.

Conseil: Pour les zones plus reculées du jardin avec un sol pauvre et des pentes disgracieuses, pensez à utiliser des plantes couvre-sol.

Ils sont sans entretien, auto-poussants et empêchent les mauvaises herbes de pousser (elles prennent leur place !) sans abîmer le sol. Au contraire, les couvre-sols aident à conserver l’humidité et à abriter tout un écosystème bon pour la terre.

4 Taillez quand tailler (et ramassez !)


taille de haie

De nombreuses plantes ont besoin d’être taillées pour se renouveler. Cela est particulièrement vrai dans le cas de haies, plantes grimpantes, arbustes et arbres fruitiers. À la fin de l’hiver ou au début du printemps, enlevez les branches mortes ou endommagées et aérez le centre de la plante.

Si nous ne faisons pas ces élagages au moment opportun, le faire à la dernière minute peut être accablant, alors réglez vos alarmes et faites-le. Et, bien sûr, ramassez immédiatement les restes de la taille, si vous les laissez là, vous n’aurez peut-être pas le temps plus tard et ils continueront là mois après mois.

Si vous avez assez d’espace, essayez le compostage, est un excellent moyen de recycler ces rognures, tontes de gazon et feuilles sèches. Vous pouvez faire un trou à compost au fond du jardin ou acheter un composteur.

Un bon moyen de recycler les chutes de jardin en plus du compostage, on les broie : le matériau grossièrement broyé peut être utilisé comme paillis et le matériau finement broyé peut être utilisé pour se mélanger au substrat.

En ce qui concerne les fleurs séchées, agissez de la même manière qu’avec les mauvaises herbes, à chaque fois que vous vous promenez dans votre jardin, prenez quelques minutes pour y aller enlever les fleurs fanées que vous trouverez sur votre chemin.

5 Emballez vos maillets ou secouez-les


pots cassés

C’est un conseil que je donne mais que j’ai du mal à suivre, je dois l’avouer. Je suis du genre à accumuler des choses, j’ai honte de les jeter, je pense toujours qu’elles vont servir à quelque chose, et finalement elles ne font que prendre de la place et ramasser la poussière…

  • Si les pots n’ont plus de plantes, videz le substrat et reconditionnez-le pour l’utiliser pour d’autres plantes.
  • Lavez et désinfectez les pots sains et vides pour les réutiliser.
    Vous pouvez aussi les recycler en les peignant ou pourquoi pas, offrir cette oeuvre à vos enfants qui l’apprécieront sûrement, vous n’aurez besoin que d’un peu de peinture pour leur redonner un aspect neuf.
  • Si le pot est cassé et surtout s’il est en plastique, jetez-le, cela ne vous servira à rien. S’il s’agit de terre cuite, vous pouvez le casser en petits morceaux et les utiliser comme couche de drainage lors de futures plantations.

6 Protéger le bois une fois par an


protéger le bois

Le bois doit être traité et protégé pour l’esthétique et la durabilité, qu’il s’agisse de meubles ou de pergolas, comme des jardinières ou des jardinières.

Planifiez cette tâche une fois par an, de préférence pour une période sèche et avec des températures chaudes (pas chaud).

Le mode de protection dépendra du type de bois et de l’élément dont nous parlons. Parmi les plus courants, on trouve huile de teck ou de lin, peintures et vernis.

Je sais que ce n’est pas un conseil pratique de cinq minutes, mais il faut garder le jardin propre, car si on ne prend pas soin du bois, non seulement il a mauvaise mine, mais il pourrit, se casse et abrite des insectes et parasites qui causent d’autres dégâts majeurs, donc même si cela prend tout un week-end, je vous recommande de le faire.

sept Nettoyer la mousse des murs nus


nettoyer la mousse

À moins que vous ne le laissiez pousser dans un but précis, vous devez enlever la mousse des murs extérieurs car, en plus de la pourriture, elle attire les champignons et peut causer des problèmes de santé en raison des spores qu’elle libère.

Un moyen pratique de nettoyer la mousse des murs extérieurs est de vaporiser avec un pulvériser un mélange à parts égales d’eau de Javel et d’eau et laissez agir vingt minutes.

Ce mélange aidera à tuer la mousse et aussi à la détacher de sorte qu’en passant simplement une brosse à poils durs ou un balai traditionnel, nous puissions l’enlever du mur.

Après cela, il serait conseillé de laisser agir les restes de chlore pendant 24 heures puis, oui, de bien rincer à l’eau claire.

Là encore, comme en tout, agissez dès que vous voyez le problème, si vous le laissez progresser, cela deviendra une tâche ardue que personne ne voudra faire.

8 Conseils au jour le jour


  • Ramassez le tuyau dès que vous avez fini de l’utiliser, il nettoie non seulement le visuel, mais le protège également de la détérioration
  • Nettoyer et ranger les outils après utilisation, vous apprécierez que lorsque vous en aurez à nouveau besoin
  • Chaque fois que vous allez au jardin, emportez un petit sac avec vous et enlevez quelques mauvaises herbes. Supprimez également les fleurs fanées que vous voyez sur votre chemin.
  • Si quelque chose est cassé et ne peut pas être réparé, jetez-le ou recyclez-le.
  • Si vous avez des enfants, prévoyez un panier décoré pour qu’ils accumulent leurs jouets au lieu de les laisser éparpillés dans le jardin

Et jusqu’à présent, nous sommes venus avec le conseil de garder le jardin propre autant que possible tout au long de l’année. Certaines tâches simples et faciles et d’autres plus laborieuses, mais toutes contribuent à ce que votre jardin soit cet espace harmonieux et paisible que vous recherchez tant.

Laisser un commentaire