Accueil » Comment élever des lapins au jardin, toutes les astuces

Comment élever des lapins au jardin, toutes les astuces


A la campagne, quand on a de la place, il n’est pas rare d’avoir quelques animaux qui courent dans le jardin. Parmi eux, il y a principalement des poulets et des poules, mais aussi des lapins. Le lapin peut vivre confortablement à l’intérieur, mais il est vrai qu’un peu à l’extérieur est un réel avantage. Cet herbivore se fera un plaisir de se nourrir des plantes et de l’herbe du jardin, mais c’est tout de même un animal assez fragile. En effet, les lapins sont très sensibles aux variations climatiques, il faut donc veiller à ce qu’ils se sentent bien et s’épanouissent selon les saisons. Apprenez à aménager le jardin pour accueillir les lapins et les élever correctement.

Liberté totale ou confinement ?

  • Si le lapin est relâché sans prendre de précautions, il y a un risque de ne pas pouvoir le récupérer. Même s’il est très bien apprivoisé, il ne reviendra pas forcément tout seul et n’acceptera pas d’être repris.
  • Par conséquent, il est préférable de prévoir une enceinte. Vous pouvez les trouver dans les animaleries et les magasins de vente par correspondance, mais vous pouvez également créer les vôtres.
  • Arpentez le sol au préalable pour enlever tout ce qui pourrait blesser votre lapin ; gravier, pierres tranchantes, éclats de verre, débris divers.

Le clapier, l’élément essentiel

Pour que le lapin se sente en sécurité, il a absolument besoin de son petit abri. Le clapier est votre petit chez-soi et pour qu’il s’y sente bien, il y a quelques règles à respecter.

Tout d’abord, le cabanon doit être suffisamment spacieux. Pour un lapin, les dimensions nécessaires sont H 100 cm x L 90 cm x P 60 cm. Assurez-vous que le clapier est inaccessible aux prédateurs (renards, chats, chiens, serpents, etc.)

Le sol doit être recouvert de paille et protégé de l’humidité. Côté nourriture, mettez un bol, une bouteille d’eau et un râtelier de foin.

Fournissez à votre lapin un espace extérieur à travers un petit escalier menant à la porte. L’extérieur doit être protégé et avoir une zone ombragée pour que le lapin puisse se protéger du soleil lorsqu’il fait chaud.

Où installer l’abri pour lapins

  • Choisissez un endroit à l’abri du vent et fermez complètement le côté exposé au vent dominant.
  • Fournissez au lapin un abri avec une épaisse couche de paille pour les jours pluvieux et froids.
  • Bien que de nombreux lapins soient très résistants aux basses températures, le lapin nain, en raison de sa petite taille, est plus sensible. Je conseille de ne pas le garder à l’extérieur à des températures inférieures à 15°C.
  • Attention aux ruissellements d’eau si le terrain est en pente, dans ce cas l’abri doit être placé en haut de l’enclos. L’enclos doit avoir une partie ensoleillée et une partie ombragée, surtout aux heures les plus chaudes.
  • Observez le soleil tout au long de la journée pour sélectionner le meilleur emplacement.
  • Abritez le lapin la nuit pour le protéger du froid et des prédateurs.
  • Idéalement, le sol du clapier ne doit pas être en contact direct avec la terre du jardin, car les lapins sont capables de créer des tunnels pour s’échapper. Vous pouvez mettre un grillage pour éviter cela.

Que mangent les lapins ?

Lapins ils sont exclusivement herbivores. L’avantage est que sa nourriture est très facile à obtenir, puisqu’elle se compose principalement de herbe, foin, boutons floraux, plantes et feuilles. Si vous lui donnez autre chose, faites attention à sa santé !

Vous trouverez également des granulés pour lapins dans les animaleries. Une ou deux cuillères à soupe par jour suffisent.

Rappelles toi fournir de l’eau fréquemmentle lapin a besoin de beaucoup d’eau, ne laissez pas ses contenants se vider.

Les fruits et légumes de saison sont aussi très bons pour l’hydratation :

  • Un radis
  • Carotte
  • Asperges
  • Berros
  • Céleri
  • tous les fruits
  • trèfles
  • Pissenlit

Cependant, éviter de donner de la laitue, du brocoli, des artichauts ou des poisqui sont mauvais pour la digestion du lapin.

plantes toxiques pour les lapins

  • Les lapins sauvages, à la fois par instinct et par mimétisme (ils apprennent à manger ce que leur mère consomme), reconnaissent les plantes vénéneuses de leur région et ne les mangent pas.
  • Le lapin domestique, en revanche, peut difficilement identifier une plante toxique ; muguet, fougère, narcisse, primevère, laurier, peuplier, pin, sapin, if, coquelicot, gland, houx… seuls son goût et sa curiosité le guident, ce qui l’expose à l’ivresse. Les pesticides et les insecticides utilisés dans certains jardins sont d’autres sources possibles d’empoisonnement.

Attention aux prédateurs

  • Les lapins pourraient intéresser de nombreux prédateurs : renard, belette, chien, chat…
  • Pour limiter les risques, il est conseillé de faire entrer le lapin dans la maison la nuit.
  • Sinon, il faudra installer un enclos entièrement clos, avec des clôtures enterrées de 40 à 50 cm de profondeur pour éviter, par exemple, qu’un renard n’entre dans l’enclos en creusant sous la clôture, ou que le lapin ne s’échappe par le même chemin.

Il peut également être intéressant de lire : Comment élever des poules pondeuses à la maison.

  • L’abri dans l’enclos doit être inaccessible aux grands prédateurs, prévoir une entrée étroite, mais suffisamment grande pour le lapin.
  • Il est facile de trouver des clapiers extérieurs pour lapins dans les animaleries, mais ils sont souvent étouffants.

Profitez de votre fumier

Le fumier de lapin est un engrais naturel par excellence pour les plantes de jardin et de verger, profitez-en pour le récolter et pouvoir l’utiliser sur les plantes. Dans ce lien, nous vous apprenons tout sur cet excellent engrais.

Partagez-le sur les réseaux :



Laisser un commentaire