Accueil » Comment démarrer un jardin bio

Comment démarrer un jardin bio


Comment démarrer un jardin bio

Prendre soin de son alimentation est, de plus en plus, un véritable gage de santé. Une raison impérieuse pour laquelle le jardin bio a gagné du terrain ces dernières années. Ce système récupère la plus ancienne tradition de culture, optant pour un jardin sans produits chimiques. Celui qui repose, fondamentalement, sur le fait de jouer avec les cartes que la nature nous donne pour lutter contre les ravageurs ou réussir à faire fructifier nos cultures.

Grâce au jardin bio, il est possible obtenir tous les aliments naturels. Certains qui veillent non seulement à appliquer l’écologie à nos plats. Ils vous permettent également de profiter de saveurs plus authentiques et plus complètes. Un modèle qui, ajouté, apporte avec lui un autre avantage important : sa pérennité. Et c’est que s’il y a une culture respectueuse c’est, justement, celle du jardin bio. Un authentique cocooning de la terre et de ses cycles sans artifices ni éléments artificiels entre les deux. Dans le plus pur style de nos ancêtres les plus lointains.

Une fois ses avantages compris, il est important apprendre à démarrer un jardin biologique. Comment le réaliser en respectant les prémisses qui guident cette agriculture singulière, qui peut s’effectuer aussi bien dans un grand espace que sur une simple table de jardin.

  • LE SOL, CLÉ D’UN JARDIN ÉCOLOGIQUE
  • Comment payer le jardin bio
  • PLANIFIER LES CULTURES DU JARDIN BIO EN FONCTION DES RESSOURCES
  • Combattez naturellement les ravageurs dans les cultures

LE SOL, CLÉ D’UN JARDIN ÉCOLOGIQUE

Le point de départ de tout jardin biologique est s’assurer que le sol de plantation est exempt de produits chimiques. Bien qu’à première vue on puisse croire que ce problème est mineur, c’est précisément le contraire. Garantir que les terres agricoles sont parfaitement propres est essentiel pour que nos cultures soient ce que nous recherchons : complètement naturelles.

Si nous commençons le jardin à partir de zéro et avec un table de jardin urbaine, nous n’aurons pas à nous soucier de cet aspect. Notre substrat de jardin sera une toile vierge : une terre riche en matière organique d’origine naturelle, avec une pH légèrement acide tel qu’exigé dans les lignes générales par les plantes de verger.

Substrat pour potager Verdecora
Un bon substrat spécifique est essentiel pour l’avenir du jardin bio. Acheter en ligne substrat de jardin Jardineriedeblere

Si, par contre, nous créons un espace dans le jardin pour le jardin biologique, nous devrons effectuer des tâches de nettoyage. Un moyen d’empêcher tout produit chimique que nous avons pu utiliser de rester sur le sol. Mais, en plus, grâce à eux, nous éliminerons de notre espace de culture quelque chose de très nocif pour notre alimentation : les produits chimiques des insecticides et des pesticides.

Pour cela, l’idéal est enlever une bonne couche de terre et arroser le reste avec de l’eau distillée pendant quelques semaines. Grâce à cela, tout produit chimique existant dans le sol sera filtré dans les couches inférieures.

Eau distillée pour le jardin
L’eau distillée permettra de nettoyer la terre pour planter le jardin bio. disponible ici

Une fois ce travail de nettoyage terminé, nous remplirons la surface avec une bonne couche de substrat de verger. Cette nappe, parfaitement aérée car terre neuve, sera l’endroit idéal pour nos cultures.

Comment payer le jardin bio

Compte tenu du système de culture qu’implique le jardin biologique, il est essentiel que la terre agricole soit une terre riche. Pour ce faire et parallèlement à la préparation du sol, il est temps d’ajouter un engrais organique d’origine naturelle. Bien que cet engrais soit essentiel dans les sols pauvres ou dégradés, il ne fait pas de mal non plus de l’avoir dans un nouveau sol.

La seule précaution que nous devons prendre dans un jardin qui part de zéro est de procéder sereinement à la plantation. Laisser pénétrer l’engrais dans des conditions C’est indispensable, et pour cela il faudra attendre au moins une semaine avec ses risques conséquents.

Bono humus guano Marca Verdecora
Un engrais d’origine naturelle se chargera de nourrir le sol de notre jardin bio. Connaître les caractéristiques de notre abono guano Marque Jardineriedeblere

Pour que le sol soit correctement nourri, l’idéal est d’ajouter le engrais de jardin en surface. Il n’est jamais recommandé de l’ajouter dans les couches inférieures, car sa dégradation peut même être préjudiciable à nos graines ou semis. Pour qu’il remplisse sa fonction, l’idéal est de le mélanger intimement à la terre de notre zone de plantation.

Cela lui permettra de s’oxygéner et d’être suffisamment lâche pour abriter et nourrir une nouvelle vie.

PLANIFIER LES CULTURES DU JARDIN BIO EN FONCTION DES RESSOURCES

Que planter est aussi une des caractéristiques du jardin bio. Et pas parce que certaines ou d’autres cultures le sont plus ou moins, non. En fait, l’une des caractéristiques de ce type de plantation est de le faire de manière respectueuse avec les moyens d’un certain domaine. Ou ce qui est pareil, choisir les cultures en fonction du calendrier de semis qu’ils s’adaptent, avant tout, aux ressources en eau d’un certain lieu.

Pot de courgettes bio
Les cultures telles que la courgette ne conviennent que pour les zones sans problèmes d’eau. Découvrez sa culture dans notre boutique en ligne Jardineriedeblere

Avoir un jardin bio implique qu’on ne peut pas planter ce qu’on veut. Au contraire, nous devons faire une planification des cultures avant la plantation, en optant pour celles qui répondent aux conditions météorologiques d’un certain endroit. Avec cela, ce qui est recherché est être respectueux des cycles naturels de la terre et, accessoirement, avec les conditions qu’elle met à notre disposition.

De plus, et pour que notre jardin bio porte bien son nom, l’idéal est d’opter pour graines de jardin y plantes de jardin bio. Nous garantissons ainsi que toutes nos récoltes d’origine sont exemptes de tout produit chimique. Une façon de faire, aussi, que notre alimentation le soit.

Combattez naturellement les ravageurs dans les cultures

En raison de la nature du jardin biologique, les insecticides sont hors de l’équation. Et, bien que nous puissions opter pour certains naturels, l’idéal est que nous utilisions les mécanismes de la nature. On se réfère à se débarrasser naturellement des nuisibles en utilisant des plantes pour cela.

Graines de souci
Le Tagete ou Clavelón de l’Inde est un véritable allié du jardin biologique. Découvrez comment le planter ici

En plus de planter plantes respectueuses du jardin à valeur ornementale, comme les Tagetes ou les capucinon peut aussi parier sur plantes aromatiques. Et c’est qu’au-delà de ses multiples propriétés culinaires et médicinales, ils en ont d’autres incroyables pour le lutte antiparasitaire naturelle aussi néfastes pour les cultures que les aleurodes ou les pucerons.

Menthe poivrée écologique
La menthe poivrée est idéale pour repousser les fourmis, les charançons et les mouches des fruits. Connaître les caractéristiques de cette origine écologique

Et, sachant ce qu’implique un jardin bio, nous ne pouvons qu’attendre : attendre patiemment que nos cultures poussent pour devenir les protagonistes de nos plats.

Une façon saine et merveilleuse de manger tout en respectant la nature. Vous ne pouvez pas demander plus!

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire