Accueil » Comment créer votre propre jardin médicinal

Comment créer votre propre jardin médicinal


Comment créer votre propre jardin médicinal

Il existe de nombreuses façons de considérer les plantes. Pour sa beauté, son caractère ornemental ou ses propriétés. Ces derniers sont en fait la principale raison de avoir un jardin médicinal. Un espace qui nous permettra d’utiliser les principes actifs de la nature à notre profit. Quelque chose que les êtres humains font depuis l’Antiquité puisque, avec plus ou moins de connaissances, l’utilisation des plantes médicinales est avec nous depuis le début du monde. Pour cette raison, avoir son propre jardin médicinal est toujours puiser dans l’une des plus anciennes traditions qui existent. Celle d’utiliser les secrets que détiennent les plantes pour améliorer notre santé.

Les raisons d’avoir un jardin médicinal sont variées et elles ne doivent pas être uniquement axées sur la guérison. Avoir des plantes médicinales nous permettra également de soulager naturellement des maux tels que l’indigestion ou l’anxiété. Il suffit de savoir quels sont les avantages de chacun d’eux et de les utiliser en notre faveur. Et non : avoir un jardin médicinal n’implique pas un grand déploiement d’espace. Même, on peut le cultiver en pot sur une terrasse ou un balcon. En réalité, la seule chose dont vous avez besoin pour prospérer est de connaître quelques détails sur votre culture.

En raison de ses nombreux bienfaits naturels et, aussi, pour son caractère aromatique, voyons comment avoir notre propre jardin médicinal. Celui que nous pouvons utiliser aussi bien en infusion qu’en pansement, pour faire de notre nature la meilleure alliée.

  • CONSEILS POUR DÉMARRER NOTRE JARDIN MÉDICAL
  • 1. Choisissez soigneusement l’endroit où planter notre jardin médicinal
  • 2. Utilisez un substrat adapté
  • 3. Placer les plantes correctement, fondamental
  • 4. Connaître les nuisibles qui peuvent menacer notre jardin médicinal
  • 5 PLANTES À NE PAS MANQUER DANS NOTRE JARDIN MÉDICAL
  • 1. Le basilic, un aromatique incontournable dans un jardin médicinal
  • 2. La lavande, une belle plante pleine de bienfaits
  • 3. Origan, parfait pour les problèmes respiratoires
  • 4. La menthe, un autre classique culinaire incontournable du jardin médicinal
  • 5. Le thym, un antiseptique naturel

CONSEILS POUR DÉMARRER NOTRE JARDIN MÉDICAL

Comme nous l’avons dit, avoir un jardin médicinal n’est pas vraiment différent d’avoir un jardin conventionnel. Au niveau de la culture, les plantes médicinales sont cultivées comme n’importe lequel des plantes de jardin conventionnel. Et nous ne faisons pas référence à un certain modèle d’eau ou de soleil, car il n’y en a pas de commun pour tous. Nous nous référons plutôt à la seule manière possible de cultiver : répondre aux besoins spécifiques de chaque plante. Et cela inclut un aspect important : être conscient de notre climat et choisir des plantes médicinales qui peuvent y prospérer. Une maxime que nous pouvons également étendre à plantes d’extérieuret que cela nous évitera la frustration de voir qu’ils ne peuvent pas prospérer.

Au-delà de cela, il y a certains aspects à considérer avant de commencer notre jardin médicinal. Certains qui lui permettront d’avoir tout ce dont il a besoin pour faire pousser correctement nos plantes.

1. Choisissez soigneusement l’endroit où planter notre jardin médicinal

Un point de départ basique pour un jardin médicinal mais aussi pour un jardin conventionnel. Le plus recommandé est orientez-le du nord au sudafin d’avoir le moins de temps d’ombre possible.

Jardin urbain marque Verdecora
Une table de jardin comme celle-ci est plus que suffisante pour avoir un jardin médicinal. Jetez un œil au kit que nous vous avons préparé pour vous lancer dans le jardinage

Mais attention : quand on parle de choix du lieu de plantation, on ne parle pas seulement d’orientation. Il faut aussi regarder combien d’espace avons-nous pour notre jardin médicinal. Avoir une table de jardin n’est pas la même chose qu’avoir un espace directement au sol dans le jardin. Ce n’est pas qu’avoir plus ou moins d’espace détermine la façon dont nous devons cultiver notre jardin médicinal. Cela détermine en fait le nombre de plantes dont nous pouvons profiter.

En plus de cela, il est conseillé de placer notre petite pharmacie verte à proximité d’une prise d’eau. Ainsi, et surtout, si nous avons des plantes à forte demande d’irrigation, nous n’aurons aucun problème à installer un kit d’arrosage goutte à goutte. Un système d’installation simple qui nous permettra de réguler l’irrigation de nos plantes et de l’ignorer.

2. Utilisez un substrat adapté

En général, un jardin médicinal nécessite le même sol qu’un jardin conventionnel. Pour que nos plantes puissent aller de l’avant, ils ont besoin d’un substrat très spécifique. Un riche en nutriments, avec une texture lâche, qui maintient l’humidité et est, en même temps, capable de drainer. Propriétés, en bref, typiques des substrats de verger.

Substrat pour jardin médicinal
Le substrat est la clé de la culture correcte du jardin médicinal. Découvrez ici les caractéristiques de ce substrat

Une note. En général, le substrat de notre jardin médicinal nécessite une attention particulière. Autrement dit, un renouvellement régulier de ses nutriments. Cependant, si nous optons pour des plantes d’origine méditerranéenne, nous n’aurons pas tant à surveiller leur fertilité. Ils sont habitués à pousser dans des conditions extrêmement rustiques.

3. Placer les plantes correctement, fondamental

L’agencement des plantes dans un jardin médicinal ne doit pas seulement répondre à une question esthétique. Il doit le faire, en effet, aux besoins des plantes qui l’intègrent.

Quand on parle de besoins, il y a plusieurs aspects à prendre en compte. D’un côté, la croissance des plantes. Si nous combinons différentes plantes médicinales, l’idéal est de placer celles qui atteindront la plus grande taille à l’arrière. De cette façon, ils ne soustrairont pas le soleil des plus petits. Vous devez également considérer les besoins d’irrigation l’un et l’autre, pour les regrouper selon votre demande.

Comment avoir un jardin médicinal

Et enfin et surtout, si nous plantons notre jardin médicinal avec graines de jardin, Fais attention. C’est important respecter les distances de plantation établie pour chaque plante. Ce n’est qu’alors qu’ils auront suffisamment d’espace pour grandir et se développer correctement.

4. Connaître les nuisibles qui peuvent menacer notre jardin médicinal

Quelque chose qui peut nous éviter bien des ennuis. Éliminer naturellement les nuisibles Il est important dès le moment de son apparition. Mais, plus que de les résoudre, l’idéal est d’essayer de leur échapper. Quelque chose que nous pouvons réaliser en sachant quels sont les ravageurs les plus courants des plantes de notre jardin médicinal et en les combattant grâce à l’utilisation de plantes médicinales qui agissent également comme répulsifs naturels. La nature nous montre, une fois de plus, son infinie sagesse avec des gestes comme celui-ci !

5 PLANTES À NE PAS MANQUER DANS NOTRE JARDIN MÉDICAL

Passons à l’action. Car, au-delà de savoir préparer son jardin médicinal, l’intéressant est de savoir quoi y planter. Un choix très personnel, puisqu’il dépendra en grande partie de ce que l’on veut réaliser avec ces plantes.

Cependant, et au-delà de cela, il existe certaines plantes médicinales qui sont vraiment indispensables pour de nombreuses raisons. Une petite liste qu’il vaut la peine de connaître avant de considérer avec quelles plantes nous voulons commencer. Et oui : beaucoup d’entre eux sont dans le top 10 des plantes aromatiques. Mais, curieusement, elles sont aussi médicinales.

1. Le basilic, un aromatique incontournable dans un jardin médicinal

Graines de basilic Verdecora
Un basilic qui, en raison de ses propriétés, ne peut pas manquer dans notre jardin médicinal. Obtenez ces graines biologiques ici

C’est l’une des plantes aromatiques les plus demandées pour ses arômes, mais ses propriétés médicinales sont moins connues. Il est parfait pour alléger les lourdeurs d’estomac, comme sédatif et même pour soulager la fatigue. Sa culture demande beaucoup de soleil, peu d’irrigation et doit être protégée du froid.

2. La lavande, une belle plante pleine de bienfaits

Graines de lavande Verdecora
Une plante aromatique et médicinale essentielle. Jetez un œil à ces graines de la marque Jardineriedeblere

C’est l’une des plantes préférées des amateurs de jardinage en raison de sa taille et de son parfum. Mais, au-delà de l’esthétique, la lavande est idéale pour soigner les maux de tête ou les douleurs musculaires et même comme sédatif naturel. Elle demande une bonne exposition au soleil, peu d’arrosage et une bonne température.

3. Origan, parfait pour les problèmes respiratoires

Graines d'origan Verdecora
Une plante idéale pour les amoureux de son arôme. Découvrez plus sur leurs soins dans notre boutique en ligne

Il est surprenant de savoir que l’un des aromates les plus utilisés en cuisine possède également des propriétés médicinales uniques. L’arôme de l’origan est parfait pour soulager la toux, la bronchite et même l’insomnie. Elle a besoin d’une bonne exposition au soleil, d’un arrosage modéré et d’une bonne température pour pouvoir fleurir.

4. La menthe, un autre classique culinaire incontournable du jardin médicinal

Graines de menthe Verdecora bio
Une plante médicinale parfaite pour parfumer les plats ou en infusion. Obtenez ces graines biologiques ici

C’est probablement l’une des plantes aromatiques aux propriétés les plus médicinales. On l’utilise pour calmer la toux, pour soulager les douleurs de toutes sortes, comme stimulant, contre les crampes… pour plein de choses ! Il a besoin de mi-ombre et d’arrosages fréquents.

5. Le thym, un antiseptique naturel

Graines de thym bio
Une plante très complète. Incluez ces graines biologiques dans votre jardin médicinal

Et on laisse pour la fin ce qui, pour nous, est la plante incontournable de tout jardin médicinal. Et c’est que le thym est l’une des plantes aromatiques avec plus grand nombre de propriétés. Tellement que certains de ses avantages sont encore en train d’être découverts. Le plus important est qu’il s’agit d’un antiseptique naturel super puissant, utilisé aussi bien en infusion qu’en emplâtres. Il a besoin d’un sol pauvre et bien drainé, de peu d’arrosage et d’un bon soleil.

Oserez-vous avoir votre propre jardin médicinal? Dites-nous!

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire