Accueil » Comment contrôler les taches foliaires des plantes

Comment contrôler les taches foliaires des plantes


Les taches foliaires sont généralement des taches rondes brunes ou noires qui apparaissent sur les feuilles des plantes lorsqu’elles ont été affectées par une maladie fongique. Dans cet article, nous vous montrons comment éviter que vos plantes ne soient affectées ou comment les traiter si elles le sont déjà.

Que sont les taches foliaires ?

En jardinage, les taches foliaires sont les taches qui apparaissent lorsque les plantes sont atteintes de maladies fongiques (en d’autres termes, maladies causées par un champignon).

Les taches foliaires ne sont donc pas une maladie en tant que telle, mais plutôt un symptôme et un signe qu’une plante a été contaminée par un pathogène fongique et souffre d’une maladie fongique pouvant provoquer des taches foliaires (ex : rouille, tavelure, anthracnose, alternaria…) .

La plupart du temps, des taches foliaires apparaissent sur les plantes vers la fin de l’hiverlorsque les températures commencent à se modérer et que le temps devient plus humide.

Il n’y a pas qu’un seul type de tache foliaire; en effet, selon le champignon qui a contaminé la plante, Les taches foliaires peuvent être :

  • Rond ou plutôt oblong.
  • Grand ou petit.
  • Rares ou nombreux.
  • Brun, d’aspect poudreux.

Chez une plante atteinte d’une maladie cryptogamique qui génère des taches sur les feuilles, vous verrez systématiquement comment son feuillage sèche, partiellement ou totalement, puis tombe. Les taches foliaires ne sont presque jamais mortelles pour les plantes, mais elles sont très disgracieuses et peuvent parfois révéler d’autres maladies.

Taches foliaires : quelles plantes sont les plus touchées ?

Les taches foliaires peuvent affecter presque toutes les plantes, des arbres fruitiers aux arbres d’ornement, en passant par les arbustes, les légumes et même les plantes vivaces.

Parmi les plantes les plus touchées figurent :

  • Chênes, hêtres, érables…
  • Coings, pommiers…
  • Roses, lys, hortensias…
  • Betteraves, tomates, carottes…

Dès qu’une plante se couvre de taches foliaires, est capable de contaminer son voisin… même si celui-ci est d’une espèce totalement différente !

Comment prévenir les taches foliaires ?

Le moyen le plus efficace de lutter contre les taches foliaires sur les plantes est évidemment de les empêcher d’être affectés par les maladies cryptogamiques qui causent les taches foliaires. Alors..:

Lorsque vous achetez des plantes, assurez-vous toujours de choisissez ceux dont le feuillage est parfaitement sain.

Ne donnez jamais trop d’engrais à vos plantes, mais ne les fertilisez pas trop peu non plus. Idéalement, faites-le deux fois par an.au printemps puis en automne

Lorsque vous arrosez vos plantes, ne mouillez pas le feuillage, seulement de l’eau à la base de la plante. N’hésitez pas à couvrir les pieds de vos plantes avec du paillis organique. Cela gardera l’humidité à l’intérieur et il ne sera pas nécessaire d’arroser tous les jours.

lors de la plantation, laisser suffisamment d’espace entre vos vivaces. Le manque de circulation d’air peut provoquer l’apparition de champignons.

Toujours se rappeler ramasser et brûler les feuilles mortes de vos plantes lorsque la belle saison touche à sa fin.

Comment guérir les plantes affectées par les taches foliaires

Les taches foliaires étant très contagieuses, si vous constatez qu’une de vos plantes est atteinte, n’hésitez pas à enlever et à brûler automatiquement toutes les parties de la plante qui ont été touchées et qui sont tachées.

N’oubliez pas de ramasser toutes les feuilles brunes tombées au sol, et surtout, ne les jetez pas dans votre compostbrûlez-les sans aucun autre type de procédé pour éviter la propagation des champignons.

Une fois les feuilles ramassées et brûlées, peut être terminé en saupoudrant de bouillie bordelaise ou de bouillie bordelaise toute la plante qui a été affectée par la tache foliaire. Cette préparation est idéale pour prévenir l’apparition de champignons sur les feuilles des plantes.

Il existe également d’autres types d’antifongiques biologiques que vous pouvez fabriquer vous-même ou acheter dans des magasins bio. Sans aucun doute, ils sont la meilleure option pour éviter ce problème. Ici, nous vous laissons un lien où vous pouvez apprendre à fabriquer un fongicide de manière simple et maison.

Partagez-le sur les réseaux :



Laisser un commentaire