Accueil » Comment construire un hôtel à insectes pour le jardin

Comment construire un hôtel à insectes pour le jardin


Les hôtels à insectes sont des installations qui permettent aux arachnides et aux insectes utiles (aides, pollinisateurs) d’hiverner ou de pondre des œufs en été. Ils complètent les refuges naturels que les insectes peuvent déjà trouver dans un jardin, tas de pierres, bois mort, bûches et écorces, branches, souches, y compris les petites branches mortes dans les arbres sains. Vous trouverez de nombreux types d’hôtels à insectes sur le marché, mais il est facile d’en construire un à moindre coût et avec des matériaux de récupération. C’est une tâche très didactique idéale à faire avec les enfants, ils apprendront et s’amuseront beaucoup. Voyons comment faire un bon hôtel pour les insectes.

Introduction

Le processus de construction d’un hôtel à insectes doit être combiné avec le processus de fourniture de nourriture, notamment celle fournie par la flore (fleurs de nectar, plantes indigènes…). Si l’hôtel est un bed and breakfast, il doit aussi proposer de la nourriture à ses hôtes ! Il ne sert à rien d’attirer des insectes dans votre hôtel s’il n’y a rien autour pour les nourrir.

Ces espèces animales amicales nous aident à lutter naturellement contre les ravageurs tout en augmentant la biodiversité du lieu. Il peut s’agir d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens, de mammifères, d’insectes, qui contrôlent ou parasitent les ennemis de nos cultures.. Par conséquent, nous devons essayer de les attirer car ils sont d’une grande aide pour nous et pour notre jardin.

Les principales espèces utiles sont les suivantes : araignée, chrysopes, abeilles solitaires, coccinelles, perce-oreilles, insectes xylophages, guêpes, bourdons, syrphes, hyménoptères.

Étapes pour la construction de l’hôtel à insectes

Repérez les matériaux naturels que vous pouvez utiliser pour fabriquer des abris à insectes : bûches, briques, paille, tiges de bambou, pommes de pin, etc.. Choisissez des matériaux locaux qui ont des trous de tailles différentes pour répondre aux différentes préférences des insectes.

Fabriquez le cadre en bois, en le renforçant suffisamment pour supporter un poids important. Choisissez des bois résistants : sapin, mélèze, châtaignier… Planifiez la taille de vos espaces en fonction du volume de matériaux dont vous disposez. Placez les matériaux les plus lourds en bas et les plus légers au milieu et en haut de l’hôtel. Coupez les matériaux à la longueur désirée et remplissez chaque espace. Il assure également une couverture étanche de la structure (toiture en tôle par exemple).

Installez la structure à son emplacement définitif avant de la remplir (au poids si l’hôtel est grand). A propos de surélever l’ensemble de la structure à environ 20 cm du sol, pour le protéger de l’humidité. Pour éviter que l’hôtel ne bascule par vent fort, pensez à le stabiliser avec des piquets enfoncés dans le sol et fixés de chaque côté de l’hôtel ou en fixant l’ensemble avec un câble à un mur par exemple.

Construction de la structure hôtelière

Ceci est un exemple de la structure de base d’un hôtel à insectes, vous pouvez le faire de cette façon ou de toute autre manière que vous voulez. À la fin de cet article, nous laissons des images de différents modèles afin que vous ayez plus d’idées et que vous construisiez votre hôtel comme vous le souhaitez.

Prenez une planche et coupez-la en 4 morceaux : 2 planches de 21 cm et 2 planches de 19 cm.

Assemblez les planches pour former un rectangle.

Coupez 3 planches de 21 cm de long et joignez-les pour fermer l’arrière du rectangle.

Pour faire le toit, coupez 2 morceaux de bois : un de 7 cm de large et 26 cm de long et un de 7 cm de large et 28 cm de long. Placez ces deux pièces pour former le toit de l’hôtel.

Il ne vous reste plus qu’à fabriquer les compartiments de l’hôtel. Installez une planche de 27 cm au centre et une planche de 13 cm pour séparer l’espace en haut.

Remplissez la structure avec différents matériaux naturels, ci-dessous nous listons les matériaux à utiliser.

Quels matériaux utiliser pour l’hôtel à insectes ?

1 – Paja ou madera : Bien protégé, ce matériel pourra abriter les belles chrysopes, dont les larves se nourrissent de nombreux parasites : pucerons, cochenilles, aleurodes, thrips ou œufs d’acariens.

2 – Les tiges de bambou : Ils servent de refuge aux abeilles solitaires qui pollinisent les premières fleurs des arbres fruitiers à partir du milieu du printemps.

3 – Pots retournés et remplis de foin : cela attire les perce-oreilles qui aiment les parasites comme les pucerons.

4 – Des planches de bois empilées derrière des tôles perforées : où viendront s’installer les insectes xylophages qui aident à décomposer le bois mort.

5 – Bûches percées : ils deviennent un refuge très prisé pour de nombreux pollinisateurs utiles tels que les abeilles solitaires et les guêpes, dont les larves se nourrissent de pucerons.

6 – Fagots de tiges : comme la ronce, le rosier, le sureau, ils constituent un refuge idéal pour les mouches volantes et autres hyménoptères.

7 – Briques : elles sont appréciées des Osmia cornuta (abeilles solitaires).

8 – Les planches rapprochées et protégées : elles attirent les coccinelles qui viennent y passer l’hiver. Leurs larves consomment de nombreux pucerons.

Pendant l’hiver, vous pouvez également créer toutes sortes d’abris pour les aides à garder dans votre jardin : fagots de bois, tas de pierres ou de rochers, herbes hautes… ces abris DIY sont aussi mignons qu’utiles ! Voici quelques images pour que vous ayez quelques exemples différents :

Photo gracieuseté de : Biobeechos hotel_birdhouses

Il peut être intéressant de lire également : Comment faire très facilement une irrigation goutte à goutte solaire avec des bouteilles en plastique

Accueillez ces hôtes serviables et peu exigeants qui vous remercieront au printemps, N’oubliez pas que les insectes sont indispensables dans un jardin bio, sans eux il n’y aurait pas de pollinisation et pas de contrôle naturel de la biodiversité.

Partagez-le sur les réseaux :



Laisser un commentaire