Accueil » Capucine, soin de la plante Taco de Reina

Capucine, soin de la plante Taco de Reina


Prendre soin de la Capucine ou du Taco de Reina

C’est l’un des plantes d’extérieur plus attrayant, tant pour ses couleurs que pour sa valeur ornementale. Deux aspects auxquels il est possible d’en ajouter un autre fondamental pour l’opter : la Soins à la capucine Ils sont extrêmement simples et accessibles même pour ceux qui débutent en prendre soin des plantes. Certains qui compensent lorsque cette plante, également appelée Taco de Reina, affiche sa floraison en forme de trompette aux couleurs jaune, orange ou rouge. Et elles ne sont pas que belles : en plus, la Capucine est très généreuse et peut fleurir du printemps jusqu’à une bonne partie de l’automne.

Avant d’entrer dans les détails sur la façon d’en prendre soin, il convient d’en savoir un peu plus sur la Capucine communément appelée. Bien que nous la connaissions plus que bien, cette plante est originaire d’Amérique centrale et du Sud. Des latitudes très différentes des nôtres qui, moyennant quelques précautions, ne sont pas un obstacle pour qu’elles prospèrent sous nos climats. Cependant, et au-delà de connaître en profondeur les soins de la capucine, il est essentiel de connaître en profondeur les espèces que nous avons en main.

En tenant compte de ces aspects, voyons ce dont cette plante à croissance rapide a besoin pour se développer et couvrir l’espace dans lequel nous la plantons avec la nature.

  • SOIN DE LA CAPUCINE POUR QU’ELLE PROSPÈRE AVEC SUCCÈS
  • 1. Le sol, un détail mineur dans sa culture
  • 2. Le lieu, fondamental dans la prise en charge de la Capucine
  • 3. L’irrigation, un aspect exigeant pendant les mois d’été
  • 4. L’engrais, une aide importante pendant la période de floraison
  • 5. La température, un aspect à surveiller
  • 6. La taille, une tâche qu’on peut oublier
  • 7. Les nuisibles, quelque chose à contrôler de près

SOIN DE LA CAPUCINE POUR QU’ELLE PROSPÈRE AVEC SUCCÈS

Avant de voir comment la cultiver en profondeur, approfondissons un peu plus ses caractéristiques. Quand on pense à la Capucine, on pense qu’il s’agit d’une plante qui fait partie de la liste des grimpeurs. Et en effet : une bonne partie des plus de 80 espèces qui existent de cette plante sont. Cependant, il est important de savoir qu’il est possible d’en profiter de manières très différentes : la Capucine peut être utilisée comme plante rampante, mais elle est aussi parfaite si on l’a suspendue.

Plante de capucine
obtenir votre capucine en pot ici

En plus de cela, il y a un autre aspect que nous devons connaître avant de le planter parmi nos plantes. Étant rigoureux dans le soin de la Capucine, il est fort probable qu’elle aura un développement spectaculaire en peu de temps. Quelque chose qui n’est pas un obstacle, tant que nous planifions votre plantation en pensant à la taille qu’elle peut atteindre et en connaissant un détail : peut devenir envahissant. C’est pourquoi il est important qu’il n’ait pas d’autres plantes autour de lui : il peut même y grimper à tout moment.

Mais que cela ne soit pas un inconvénient ! Ce peut être un choix parfait si nous voulons remplir de vie une terrasse, un mur de jardin ou même embellir un gazebo ou une pergola avec la nature.

1. Le sol, un détail mineur dans sa culture

Le type de substrat est quelque chose qui ne devrait pas nous inquiéter : la capucine est capable de pousser même dans des sols pauvres. Cependant, et si l’on peut choisir, l’idéal est de la planter dans un substrat meuble et riche en nutriments, comme un bon substrat universel.

Argile volcanique de marque Verdecora
Inclure cet amendement dans les soins de la Capucine pour améliorer son drainage. Obtenez ici notre Argile volcanique de marque Jardineriedeblere

Mais, plus important encore que cela, est vous offre un drainage très efficace. La capucine n’est pas une amie de l’engorgement, il va donc falloir maximiser cet aspect pour éviter que ses racines ne pourrissent.

2. Le lieu, fondamental dans la prise en charge de la Capucine

C’est, sans aucun doute, l’un des soucis de la Capucine qu’il faut chouchouter. Et c’est que, malgré le fait qu’elle avoue être à mi-ombre, ce n’est pas l’espace naturel pour elle. Pour que notre plante pousse comme nous l’attendons mais surtout pour qu’elle s’épanouisse généreusement, il sera indispensable que nous la plantions dans un emplacement plein soleil.

Mais attention : si nous vivons dans un climat très chaud pendant les mois d’été, trop de soleil peut endommager la plante. Dans ce cas, l’idéal est de le planter à mi-ombre.

3. L’irrigation, un aspect exigeant pendant les mois d’été

Une erreur commune dans le soin de la capucine est de penser que c’est l’un des plantes résistantes à la sécheresse. Une affirmation qui n’est pas tout à fait vraie, et qu’il faut considérer avec beaucoup de nuances. S’il est vrai qu’elle peut supporter de courtes périodes sans irrigation, la vérité est que pendant les mois de floraison, elle nécessite un substrat légèrement humide. Quelque chose que nous réaliserons avec des risques constants et modérés.

Cependant, et avec l’arrivée de l’automne, la plante elle-même nous dira qu’il est temps d’arrêter l’irrigation. Comment? Jaunir ses feuilles. Ce sera sa façon de nous dire qu’elle entre en repos végétatif et donc qu’elle n’a pas besoin d’irrigation.

4. L’engrais, une aide importante pendant la période de floraison

Pour que notre Capucine soit généreuse avec ses fleurs, il est important de lui apporter une dose régulière de engrais pendant les mois de floraison. Pour cela, rien de tel que d’utiliser un engrais liquide pour plantes fleuries dilué dans l’eau d’arrosage une fois par mois.

Engrais liquide pour plantes fleuries de marque Verdecora
Nourrissez votre plante avec nos engrais liquide pour plantes fleuries marque Jardineriedeblere

Avec la fin de l’été, ça ne fait pas de mal de postuler humus de vers de terre basé sur notre usine. Une façon de le maintenir nourri de manière soutenue dans le temps dans les mois précédant le repos végétatif.

5. La température, un aspect à surveiller

C’est sans doute la plus grande précaution que l’on doive prendre dans la culture de la Capucine. Il s’agit d’une plante qui, de par ses origines, Il fait froid. Il souffre lorsque les températures chutent et nécessite des soins supplémentaires pendant les mois froids. En plus de faire un paillage Pour protéger ses racines, cela ne fait pas de mal de le recouvrir d’une couverture protectrice de jardin.

Important: ne supporte pas le gel ni des températures inférieures à un degré en dessous de zéro.

6. La taille, une tâche qu’on peut oublier

Vous n’en avez pas besoin ! En réalité, il suffira d’enlever les branches et les feuilles sèches ou jaunes. De plus, il est également important d’enlever les fleurs gâtées.

7. Les nuisibles, quelque chose à contrôler de près

En raison de ses caractéristiques, c’est une plante extrêmement attrayante pour les ravageurs tels que les pucerons. Une menace qui, bien qu’elle oblige à contrôler notre capucine, a une autre lecture positive : c’est une plante idéale si l’on considère comment démarrer un jardin bio Étant la cible de ce minuscule insecte, sa présence parmi nos cultures peut servir à les empêcher de poser les yeux sur nos fruits.

Insecticide acaricide pour l'agriculture biologique Marque Verdecora
utilisez notre insecticide acaricide pour l’agriculture biologique marque Jardineriedeblere si votre capucine est dans un jardin ou juste une plante ornementale

Mais en dehors du verger, il est important de stopper toute infestation de pucerons sur notre plante avec un insecticide. Compte tenu de sa rapidité de propagation, il est plus que probable qu’elle colonisera notre Capucine dans un court laps de temps.

Comme vous pouvez le constater, l’entretien de la Capucine est extrêmement simple et compense sa beauté. Impossible de ne pas compter sur elle pour remplir n’importe quel espace de vie et de couleur.

Créé avec Sketch.



Laisser un commentaire