Accueil » 9 herbes aromatiques à cultiver en pot et conseils de culture

9 herbes aromatiques à cultiver en pot et conseils de culture


Vous souhaitez faire pousser des herbes aromatiques en pot pour votre terrasse, jardin ou balcon ? Si vous vous inquiétez du manque d’espace, nous avons quelques suggestions pour vous. Vous constaterez que vous pouvez faire de la place pour un jardin en conteneurs même dans les plus petites maisons. Nous avons également préparé quelques conseils pour vous aider à cultiver facilement vos herbes et avons dressé une liste des meilleures herbes à cultiver en pots.

herbes à cultiver en pot

Les meilleures herbes à cultiver en pot

Si vous envisagez de cultiver un jardin d’herbes aromatiques en pot, vous devriez commencer par des herbes faciles à cultiver.

Au début, vous devez également tenir compte de ceux que vous utilisez le plus souvent. Pensez à vos besoins culinaires annuels et choisissez les plantes qui vous serviront le plus.

Si vous ne savez pas quelles herbes choisir, vous pouvez simplement choisir dans la liste ci-dessous. Ci-dessous, nous vous montrons quelques conseils pour réussir à cultiver des herbes en pots.

1 – Basilic

basilic pousser en pot

C’est l’une des herbes les plus faciles à cultiver en pot et c’est de loin l’herbe culinaire la plus populaire.

Pour une famille de taille moyenne, vous devriez opter pour 2-3 plantes. Si vous souhaitez également faire du pesto, nous vous recommandons de cultiver environ 8 plantes. Avec eux, vous en aurez assez pour faire plusieurs lots de pesto que vous pourrez conserver au congélateur.

Cultiver à partir de graines est le moyen le moins cher de faire pousser du basilic. C’est aussi relativement facile si vous le plantez au bon moment.

Vous devez planter les graines environ un mois avant le dernier gel. Les graines mettront environ 2 semaines à germer et vous devriez voir des germes en moins de deux mois.

Taille de pot requise : moyenne

Voir : Conseils pour cultiver du basilic en pot.

2 – Salvia

cultivar de sauge en pot

D’une saveur très polyvalente, la sauge se marie bien avec la volaille et le porc, mais aussi avec le fromage et les haricots.

Il est facile à cultiver à l’intérieur, surtout s’il y a beaucoup de soleil. Contrairement à d’autres herbes, la sauge est un peu prétentieuse en matière de milieu de culture.

Nécessite un terreau sans sol avec une texture limoneuse et de bonnes propriétés de drainage.

La salvia peut être propagée à partir de graines, mais il est préférable de commencer par des greffes en pépinière. Si vous avez une plante mature, vous pouvez la propager par bouturage, division ou marcottage.

Vous devez arroser fréquemment les jeunes plantes, mais les plantes matures préfèrent un environnement plus sec. Dans un pot mixte, vous pouvez le planter avec du romarin, de l’origan et du thym.

Taille de pot requise : moyenne à grande

Voir : Planter et faire pousser de la salvia de manière biologique.

3 – Cebollino (ciboulette)

ciboulette cultivar en maceta

La ciboulette a une saveur très douce. Par conséquent, vous pouvez l’utiliser dans une grande variété de plats, des plats aux œufs aux soupes, en passant par le poisson, la purée de pommes de terre et bien plus encore.

La ciboulette est facile à cultiver à la maison. Ils s’adaptent facilement à la plupart des environnements. Il prospère en plein soleil, mais peut aussi s’adapter à l’ombre partielle.

Ils préfèrent un sol fertile, humide mais bien drainé. Vous pouvez booster sa croissance avec un engrais organique à libération lente.

Vous pouvez le cultiver à partir de graines, mais il est préférable de commencer par des greffes en pépinière. Vous pouvez également commencer avec des bulbes que vous pouvez planter au début ou à la fin du printemps. Tous les 2-3 ans, vous devrez diviser les bulbes.

Quant à la récolte, vous pouvez utiliser à la fois les feuilles et les fleurs. Vous pouvez utiliser les fleurs comme garniture ou vous pouvez les utiliser dans des soupes et des sauces.

Taille du pot nécessaire : petit à moyen.

Voir : Ciboulette ou ciboulette, comment faire pousser organiquement.

4 – Romero

cultivar de romarin en pot

Le romarin est un arbuste ligneux au feuillage aromatique en forme d’aiguille qui ajoute une saveur agréable aux pommes de terre au four et aux plats de poulet.

Le romarin est une plante annuelle, mais s’il est cultivé en pots, il est facile de le mettre à l’intérieur sur un rebord de fenêtre ensoleillé une fois que les jours commencent à se refroidir au milieu de l’automne.

Il existe de nombreuses variétés de romarin, dont la plupart poussent debout, mais certaines tombent en cascade, ce qui les rend parfaits pour les bords des pots et des jardinières.

J’aime beaucoup Gorizia, un cultivar dressé à grandes feuilles, et Arp, qui est une variété un peu plus tolérante au froid. Le moyen le plus rapide de tuer le romarin cultivé en pot est de trop l’arroser. a besoin d’humidité constante, pas de pieds mouillés.

Voir : Comment faire pousser du romarin en intérieur et en pots.

5 – Thym

cultivar de thym en pot

Le thym est l’une des meilleures herbes pour le jardinage en pots; il nécessite peu d’entretien, tolère la sécheresse et peut supporter un peu de négligence.

De plus, il a l’air fantastique lorsqu’il est planté à l’avant d’un pot, où les petites feuilles peuvent s’accumuler sur le bord.

Donnez-lui beaucoup de soleil et ne l’arrosez pas excessivement; il est résistant à la sécheresse et préfère les sols secs. Utilisez un pot de plus de 5 litres pour le cultiver.

Voir : Comment cultiver le Thym et ses soins.

6 – Demandez

cultivar de menthe en pot

J’ai découvert la menthe lorsque j’ai planté quelques brins dans le jardin de vivaces de ma mère. Elle s’est vite imposée et nous l’arrachons encore, vingt ans plus tard ! Je suis désolé, maman.

Maintenant, je cultive la menthe dans des pots, où sa croissance agressive peut être contenue. Il existe de nombreux types de menthe impressionnants : menthe poivrée, menthe chocolat, menthe mojito, menthe fraise et menthe verte, par exemple, et j’aime planter plusieurs variétés de menthe dans un grand pot.

La menthe apprécie une humidité abondante et un sol riche. Dans mes pots de menthe, j’utilise un mélange de deux tiers de terreau et d’un tiers de compost.

La menthe peut être envahissante dans les parterres de jardin, mais elle est facile à cultiver en pots, ce qui en fait l’une des meilleures herbes pour le jardinage en pots.

Voir : Comment cultiver la menthe étape par étape.

7 – Persil

persil cultivé en pot

Le basilic est peut-être mon herbe culinaire numéro un, mais le persil est juste derrière. Je cultive les deux types principaux; persil frisé et plat, à la fois dans les plates-bandes et les pots, et les deux sont certainement sur la liste des meilleures herbes pour le jardinage en conteneurs.

Le persil est très facile à cultiver, mais comme la menthe, il a besoin d’humidité et d’alimentation régulières.

J’incorpore un engrais organique à libération lente au moment de la plantation pour garder les plantes heureuses du printemps à la fin de l’automne. Le persil apprécie également le plein soleil, mais peut supporter une ombre légère.

Voir : Comment semer et faire pousser du persil de manière biologique.

8 – Mélissa (mélisse)

cultivar de mélisse en pot

Cousin de la menthe, la mélisse partage également l’habitude de croissance agressive de la menthe, qui peut rapidement envahir de petits espaces dans le jardin.

C’est une plante vivace rustique, qui passe même l’hiver en pot. Donnez-lui le même terreau (terreau-compost) que la menthe et arrosez souvent.

Il a besoin de beaucoup d’humidité pour obtenir la meilleure saveur. Et quel goût ! Ses feuilles vertes brillantes sentent et goûtent le citron. Il est idéal pour les salades de fruits, le thé, la limonade et les marinades.

Voir : Comment semer et cultiver la mélisse (mélisse) en bio.

9 – Origan

cultivar d'origan en pot

L’origan prospère dans le jardin, et le rempoter est un moyen facile et beau de contrôler sa croissance. Ses petites feuilles regorgent de saveurs et sont parfaites pour garnir les pizzas et bruschetta maison, ainsi que pour ajouter aux vinaigrettes et marinades.

L’origan offre la meilleure saveur pour un usage culinaire, mais ma famille aime aussi l’origan syrien, une tendre vivace (zone 7) souvent appelée Zaatar avec de jolies feuilles argentées.

Voir: Comment semer et cultiver l’origan biologique.

Conseils pour cultiver des herbes en pots

Connaître les besoins de vos plantes. Ceci est particulièrement important si vous cultivez plusieurs herbes dans le même récipient.

Certaines graminées peuvent avoir les mêmes besoins en soleil et en eau, mais peuvent néanmoins ne pas être compatibles en raison de leur taux de croissance.

Si vous êtes un jardinier débutant, il est préférable de commencer avec des pots individuels. Cela vous aidera à comprendre les besoins particuliers de chaque herbe.

Commencez avec de petits contenants. Les herbes ne sont pas pointilleuses sur les contenants, nous vous recommandons d’opter pour de petits contenants pour éviter les risques de noyade ou de dessèchement de vos herbes.

Remplissez les pots avec une terre de bonne qualité. Il peut être tentant de remplir les pots avec de la terre de jardin, mais la terre de jardin se compacte rapidement dans les pots, réduisant le drainage et la porosité du sol.

Remplissez le récipient avec du terreau ou une combinaison de terreau et de compost vieilli. Les excréments de vers sont également un moyen facile d’augmenter les nutriments du sol et la rétention d’humidité, et il suffit d’en ajouter une poignée dans les pots, car un peu suffit.

Essayez de ne nourrir vos plantes que si vous pensez qu’elles poussent très lentement et optez pour un engrais organique à libération lente. Une fertilisation excessive peut entraîner une croissance excessive des feuilles et moins de saveur.

Arrosez régulièrement. Si vous débutez dans le jardinage d’herbes aromatiques, faites des recherches. Certaines herbes préfèrent un sol très bien drainé (thym, origan, romarin), tandis que d’autres préfèrent plus d’humidité (menthe, coriandre, mélisse).

Il peut également être intéressant de lire : Méthodes pour sécher et conserver facilement les herbes aromatiques.

Récolter régulièrement. La récolte fréquente avec des tondeuses ou des cisailles encourage une nouvelle croissance, alors n’hésitez pas à pincer et à tailler vos herbes cultivées à la maison.

Partagez-le sur les réseaux :



Laisser un commentaire