Accueil » 8 conseils pour identifier les araignées de jardin

8 conseils pour identifier les araignées de jardin


Identifiez les araignées : La première chose à savoir est que l’araignée n’est pas un insecte, elle appartient à la classe des arachnides et possède trois caractéristiques principales :

  1. Il n’a ni antennes ni ailes.
  2. Son corps est segmenté en deux parties : le céphalothorax et l’abdomen.
  3. Il a 8 pattes.

Vous voulez mieux reconnaître ces visiteurs du jardin ? Quelques critères vous y aideront : la taille de l’araignée, l’apparence et la couleur de son corps et de ses pattes, les particularités de sa toile, son biotope et parfois son mode de déplacement.

1. Identifiez les araignées par leur taille

identifier les araignées par leur taille

La taille d’une araignée est la taille de son corps, sans compter les pattes. Cette taille peut varier les 2 mm et 2,5 cm. Normalement, les araignées femelles sont plus grandes que les mâles.

  • La Heliophanus tribulosus (photo) est une très petite araignée sauteuse de la famille Salticidae qui mesure 4 à 5 mm pour la femelle et 3 à 4 mm pour le mâle.
  • La Veuve noire méditerranéenne ( Voleur à treize gouttes ) est la seule araignée dangereuse de notre région. Il mesure de 8 à 1,5 cm pour la femelle et de 4 à 7 mm pour le mâle.
  • La Micromate vert l’araignée verte ( Micrommata virescens ) mesure 1 à 1,5 cm pour la femelle et 7 mm à 1 cm pour le mâle.
  • La contrearia gigantea ( contrearia gigantea ) mesure 2 à 2,5 cm pour la femelle et 1,5 cm pour le mâle.

Parfois le dimorphisme sexuel est particulièrement marqué : la femelle fascia argiope il mesure 1,5 cm et le mâle seulement 4 mm.

Il est bon de savoir que les petites « araignées rouges » si communes au jardin sont en fait… des acariens !

2. Un abdomen et un céphalothorax de diverses couleurs

identifier les araignées par leur forme

De nombreuses araignées ont des corps allant du brun, brun grisâtre, brun rougeâtre au noir, ce qui n’aide pas beaucoup à l’identification.

D’autres araignées ont des corps très colorés :

  • le micrommata vert femelle (photo) a un céphalothorax vert fluorescent et un abdomen jaune-vert aux cheveux blancs;
  • la Araignée marbrée var. pyramide a un céphalothorax jaune citron, avec une marque longitudinale brun-noir.

Il existe également des araignées dont le corps a la capacité de changer de couleur, comme l’araignée crabe ( Thomas est chargé ), ce qui peut changer rose clair à jaune vif en fonction de votre environnement.

Bon à savoir : Chez certaines araignées, la couleur diffère complètement selon le sexe, par exemple, dans le Collier Eresus , la femelle est complètement noire, tandis que le mâle a un abdomen rouge vif avec 4 points noirs.

3. Motifs simples ou perceptibles

identifier les araignées par leur motif

Beaucoup sont ornés de motifs plus ou moins apparents qui sont de précieux critères d’identification des araignées. Voici quelques exemples:

  • la colonne vertébrale carrée ou « Colonne vertébrale à quatre pointes » ( Une araignée carrée sur la photo), de couleur variable, avec quatre points lumineux formant un trapèze sur l’abdomen ;
  • Araignée à diadème ( ) jaune orangé ou brun jaunâtre, avec des taches blanches qui forment un motif croisé caractéristique sur l’abdomen ;
  • L’épeautre marbré ( Araignée en marbre ), qui présente des motifs panachés sur un abdomen dont la couleur peut varier;
  • Le salticus assaisonné ( Salticus scénique ), aux poils noirs et blancs qui dessinent des rayures sur son abdomen ;
  • L’argiope fasciada ( Argiope bruennichi ), remarquable par son abdomen rayé jaune, blanc et noir qui imite ceux des frelons, d’où son nom de frelon argiope (ou épine dorsale du frelon).

4. Différentes formes d’abdomen

reconnaître les araignées à la forme de leur abdomen

Selon les espèces d’araignées, la forme du corps, et surtout la forme de l’abdomen, est variable et peut nous aider à identifier les araignées.

  • De nombreuses araignées ont un abdomen ovale comme l’araignée brune, l’araignée rayée, l’araignée cellulaire ou l’araignée labyrinthe.
  • D’autres ont du ventre sphérique ou presque sphérique, comme la colonne carrée, la colonne en treillis ou la pyramide Araignée marbrée var.
  • Au contraire, chez certaines espèces, l’abdomen est allongé en forme de fuseau comme dans l’admirable pisaure ( Pisaura est magnifique photo), avec un corps brun très allongé.
  • Enfin, l’abdomen peut aussi évoquer la forme d’un trapèze comme dans la curieuse araignée crabe.

5. Jambes de toutes formes et couleurs

identifier les araignées par leurs pattes

L’observation des pattes est un élément précieux pour identifier les araignées.

  • Certaines araignées ont des pattes courtes et solides. parfois avec des pattes avant gonflées : ce critère identifie presque certainement une araignée sauteuse de la famille Salticidae .
  • Les tondeuses à gazon, en revanche, ont jambes maigres d’une longueur disproportionnée .

La couleur des pattes est également très variable sans nécessairement être le même que celui du corps : la femelle Heliophanus tribulosus par exemple, il a des pattes jaunes uniformes attachées à un corps brun verdâtre.

Enfin, certaines araignées ont jambes rayées par exemple l’argiope fasciée (rayures jaunes et noires, sur la photo) ou le mâle Collier Eresus (rayures noires et blanches).

Bon à savoir : A proprement parler, les moissonneurs ne sont pas des araignées, mais des moissonneurs, qui appartiennent, comme les araignées et les scorpions, à la classe des arachnides.

6. Identifiez les araignées par leurs mouvements

identifier les araignées par leurs mouvements

La plupart des araignées de nos jardins se déplacent en marchant, à l’exception notable d’une famille d’araignées sauteuses, les Salticidae.

Ces araignées, généralement de petite taille, sautent pour fuir le danger, ainsi que pour chasser et fusionner avec des proies. Les araignées sauteuses ont la particularité d’avoir une excellente vue, contrairement à la plupart des araignées. On les reconnaît souvent à leur 8 yeuxy compris 4 grands yeux situés devant le céphalothorax (sur la photo).

C’est bon à savoir : Ils sont capables de sauts incroyables, parfois à une distance 50 fois supérieure à leur taille.

7. A chaque araignée sa toile… ou pas

identifier les araignées par leurs toiles

Une toile d’araignée peut être verticale ou horizontale.

  • Les araignées classiques de nos jardins tissent toiles d’araignées verticales tendues (sur la photo), par exemple, entre deux arbres ou buissons. Les argiopes construisent une nappe verticale très particulière (sur la photo de présentation), assez proche du sol et pourvue au centre d’un « stabilimentum », une zone plus blanche, où les fils sont plus denses, en zigzag.
  • les autres araignées font toiles d’araignées horizontales , posé sur l’herbe parallèlement au sol. C’est le cas des tegenarios, qui tissent une toile horizontale avec un tunnel où ils se cachent pour garder un œil sur leur proie.

Bon à savoir : enfin des araignées ils ne tissent pas de toiles mais elles chassent à vue, comme les araignées sauteuses ou l’admirable pisaure.

8. A chaque araignée son biotope

reconnaître les araignées par leur biotope

C’est surtout dans les zones ensoleillées et sèches du jardin où sont les araignées.

beaucoup aiment les hautes herbescomme l’épeautre carré, l’agelena (sur la photo) et l’argiope fasciae, bien que ce dernier aime aussi les endroits humides comme les étangs, où les proies sont plus nombreuses.

La veuve noire méditerranéenne, au contraire, aime les endroits découverts.

Les araignées sauteuses préfèrent les murs ou les rochers, toujours au soleil; cependant, ils pénètrent parfois dans les maisons.

Enfin, les Tégénaires apprécient l’humidité et une certaine fraîcheur, c’est pourquoi on les retrouve dans les sous-sols et les endroits frais. de la maison plutôt que dans le jardin.


Et jusqu’à présent, nos conseils, j’espère qu’ils vous aideront à identifier les araignées qui traînent peut-être dans votre jardin et autour de la maison !
Et si vous le souhaitez, vous pouvez lire ce post sur la façon de combattre les araignées dans le jardin

Laisser un commentaire